Au Dragon Con, les cosplayers dénoncent le manque d'anonymat sur Internet

Plusieurs cosplayers ont profité de l'événement annuel Dragon Con pour lancer le "Project Secret Identity", une campagne de sensibilisation sur l'importance de l'anonymat et de la vie privée sur Internet.

"I have a right to a secret identity" - Spiderman

"J'ai droit à une identité secrète" - Spiderman

L'anonymat a toujours été l'apanage des super-héros. Cachés derrière un costume ou un masque, leur statut de sauveur serait-il aussi convaincant sans un dédoublement de personnalité ? Imaginez Superman dans son costume moulant bleu et rouge sans son double journaliste Clark Kent, Batman sauvant Gotham City sans son alter-ego Bruce Wayne, ou encore Spider-Man sans le jeune Peter Parker pas sûr de lui ?

Publicité

Plusieurs cosplayers ont repris cette idée. Vêtus des costumes de leurs héros, ils ont décidé de dénoncer, pancarte en mains, les menaces qui pèsent sur notre anonymat et notre vie privée, notamment sur Internet. Un Tumblr est dédié à cette manifestation.

La campagne "Project secret identity" regroupe ainsi plusieurs associations dont Electronic Frontier Foundation (EFF), organisme de défense des droits de l'homme dans le monde numérique, le site Internet de science fiction io9, l'Alliance Harry Potter, le Sherlock Holmes podcast ainsi que plusieurs autres communautés de fans.

Une campagne qui, de prime abord, paraît contradictoire dans un rendez-vous annuel comme le Dragon Con qui s'est déroulé du 29 août au 1er septembre, où la norme est de se faire photographier puis exposer sur les réseaux sociaux.

Publicité

"Why is the Ministry of Magic spying on me?" - Draco Malfoy

"Pourquoi le Ministère de la magie m'espionne ? - Drago Malefoy

Dans la vraie vie, la magie ne protège pas nos secrets

En effet, avec les préoccupations autour de la NSA et de Edward Snowden et les différentes controverses quant à l'utilisation de nos données personnelles par les géants Facebook et Google, il y a de quoi s'inquiéter. Le directeur de l'Alliance Harry Potter, Paul DeGeorge, a alors expliqué sa vision des choses en comparant l'univers du sorcier le plus connu au monde avec "la vie réelle" :

Dans les livres de J.K. Rowling, Voldemort est arrivé au pouvoir dans le monde des sorciers non seulement grâce la coercition mais aussi la surveillance, le contrôle et la censure. Dans la vie réelle, il n'y a pas de salle protégée par la magie où vous pouvez vous rencontrer et vous coordonner en secret. Ce que nous avons c'est Internet et nous devons nous battre pour le garder libre et sécurisé.

Publicité

Capt. Jack Harkness says, “1984 is not an instruction manual.”

Capt. Jack Harkness dit “1984 n'est pas un manuel d'instruction”, en référence au livre 1984 de George Orwell qui décrit un monde totalitaire dirigé par un dictateur Big Brother.

Korra says, “Privacy is not a fantasy.” Pabu nods in agreement.

Selon Korra, la vie privée ne relève pas du fantastique. Pabu est d'accord.

Gamora dit : "J'ai droit à une identité secrète".

Gamora dit : "J'ai droit à une identité secrète".

Publicité

Pikachu says, “Don’t peek at me!”

Pikachu dit : “Ne me jette pas un coup d'oeil !”

Par Anaïs Chatellier, publié le 01/09/2014

Pour vous :