AccueilÉDITO

Vous voulez donner votre sang pour aider les victimes ? Trois choses à lire d'abord

Publié le

par Ariane Nicolas

LOUIS LEPRON / KONBINI

Dans un grand élan de solidarité, des centaines de Parisiens se sont déplacés samedi matin pour donner leur sang, après les attentats meurtriers de la veille. L'Etablissement français du sang donne quelques précisions.

LOUIS LEPRON / KONBINI

Plus de 120 morts, une centaine de blessés dans un état critique et des dizaines d'autres blessés plus légers. La France fait face au pire attentat de son histoire. Dans la nuit de vendredi à samedi 14 novembre, les hôpitaux parisiens ont été confrontés à une situation exceptionnellement grave. Le "plan blanc", prévu pour les situations sanitaires d'urgence, a été déclenché.

Tôt samedi matin, des centaines d'habitants ont fait le déplacement dans des hôpitaux ou des centres pour aller donner leur sang. Au point que l'Etablissement français du sang (EFS) s'est fendu d'un communiqué pour remercier ces donateurs, et donner quelques précisions :

Le niveau satisfaisant des réserves en produits sanguins a permis de faire face à la situation exceptionnelle de cette nuit. Il n’y a pas aujourd’hui de besoins urgents mais il est important d’anticiper afin que l’ensemble des besoins continuent à être satisfaits. C’est pourquoi dans cette période très sensible, l’EFS remercie les donneurs qui se sont mobilisés dès ce matin mais rappelle que cette mobilisation doit se faire dans la durée. En effet, 10.000 dons sont nécessaires chaque jour. Tous les groupes sanguins sont recherchés.

A la Pitié-Salpétrière, dans le XIIIe arrondissement de Paris, le service a été débordé par l'afflux de donneurs, selon cette journaliste.

Voici quelques précisions à lire si vous souhaitez donner votre sang, à votre tour.

Qui peut donner ?

Les personnes (hétérosexuelles) âgées de 18 ans à 70 ans peuvent donner leur sang. Il faut peser au moins 50 kg et être muni d’une pièce d’identité avec photo. Contrairement aux idées reçues, "il est recommandé de ne pas venir à jeun et de bien s’hydrater avant et après votre don", précise l'EFS sur son site.

Où donner ?

La carte des centres d'accueil est disponible ici, mais vous aurez peut-être du mal à l'afficher, en raison d'un trop grand nombre de connexions. Une application mobile existe également, Don du sang 2.0, que vous pouvez télécharger depuis votre smartphone ou à cette adresse.

Quand donner ?

L'EFS précise dans son communiqué sur Facebook que dimanche 15 novembre, et "toutes les collectes mobiles sont annulées". "Nous faisons appliquer la décision de la préfecture de Paris et du plan d'état d'urgence", nous explique l'EFS, qui n'est pas en mesure de préciser quand ces collectes mobiles reprendront.

Interrogé par Le Monde.fr, Philippe Bierling, le directeur de l’EFS Ile-de-France, incite les volontaires à attendre quelques jours avant de se rendre dans les centres. "Nous aurons besoin de donneurs la semaine prochaine et la suivante", affirme-t-il.

À voir aussi sur konbini :