AccueilÉDITO

La marque Dolce & Gabbana est fière d’habiller Melania Trump

Publié le

par Manon Baeza

Après que de nombreuses maisons de haute couture ont refusé d’être associées de près ou de loin à l’administration Trump, D&G est la première marque à afficher fièrement le fait d’habiller la First Lady.

Le 24 mai, Stefano Gabbana s’est vanté sur Instagram du fait que sa marque ait habillé la première dame des États-Unis, à l’occasion de la rencontre entre le couple Trump et le pape François, à Rome – l’épouse du président portant sur les photos officielles une robe noire en dentelle, assortie à une mantille D&G. 

Dans les légendes des différentes photos, la marque répond à tous ses "haters" en apportant son soutien à la femme du président américain et en usant d’ironie, alors que dans les commentaires on retrouve aussi bien des déclarations d’amour destinées à la First Lady, que des hashtags comme "boycott Dolce & Gabbana".

Depuis l’investiture de son mari à la tête des États-Unis, Melania Trump est un réel sujet de discorde parmi les créateurs de mode. Ainsi, Sophie Theallet – une créatrice française installée à New-York ayant réalisé plusieurs modèles pour Michelle Obama – déclarait en novembre dernier qu’elle refusait catégoriquement d’habiller Melania Trump. Dans une lettre ouverte, elle a notamment exprimé sa désapprobation des idées prônées par le président américain, appelant les autres créateurs à faire de même. Des grands noms comme Marc Jacobs, Naeem Khan et Tom Ford se sont depuis ralliés à sa cause en refusant eux aussi d’habiller l’ancienne mannequin – même si Ralph Lauren a signé la tenue qu’elle portait le jour de l’investiture de son mari. Le duo italien Dolce & Gabbana semble aimer se nourrir des scandales et des controverses… au point que l’on pourrait conclure que la provocation est sa première stratégie marketing.

À voir aussi sur konbini :