AccueilÉDITO

Docu : Black Panthers, à l'avant-garde de la révolution

Publié le

par Naomi Clément

Avec son nouveau documentaire, le réalisateur Stanley Nelson rend hommage à l'un des mouvements révolutionnaires les plus marquants de l'Histoire.

Des partisans du Black Panther Party, en pleine protestation © <a href="http://www.stephenshames.com/projects/black-panther-party" target="_blank">Stephen Shames</a>

Certes, c'était il y a un demi-siècle, mais les récentes violences policières dont ont été victimes Michael Brown, Eric Garner ou encore Tamir Rice aux États-Unis semblent faire écho au tout nouveau documentaire de Stanley Nelson : The Black Panthers: Vanguard of the Revolution

Le réalisateur new-yorkais, connu pour son intérêt à l'égard de la communauté afro-américaine dont il est lui-même issu (on pense à son film The Black Press: Soldiers Without Swords ou Marcus Garvey: Look for Me in the Whirlwind), consacre en effet son dernier bébé au célèbre mouvement politique des années 60.

Fondé à Oakland (Californie) en 1966 par Huey Newton et Bobby Seale, The Black Panther Party for Self-Defense (de son vrai nom) avait pour but de mettre un terme aux discriminations incessantes dont étaient victimes les Afro-Américains. Et ce, par tous les moyens possibles – y compris la violence.

Pendant une période aussi courte qu'intense (de 1966 à 1982), les Black Panthers n'ont cessé de se battre pour défendre leurs droits, appliquant à la lettre un programme en dix points qu'ils ont bâti à la force de leurs convictions.

Influencé par les idées de Malcolm X, caractérisé par un poing levé vers le ciel, soutenu devant les caméras du monde entier par les sportifs Tommie Smith et John Carlos lors des Jeux Olympiques de 1968, le mouvement aura été l'un des plus puissants et marquants du XXIème siècle.

Un documentaire en phase avec son époque

The Black Panthers: Vanguard of the Revolution, sélectionné au dernier Sundance Festival, est ainsi l'un des premiers documentaires à offrir un regard complet sur le parti, en en explorant la beauté, la fierté, la rage mais aussi les erreurs commises. 

Entre interviews et images d'archives, Stanley Nelson nous replonge avec force (et honneur) dans cette période de l'histoire des États-Unis aussi incroyable que violente, mais qui ne semble finalement, au regard de certains récents évènements outre-Atlantique, pas si lointaine que cela. À ce sujet, le réalisateur confiait au site Mass Appeal :

C'est l'histoire de ce qu'il s'est passé il y a cinquante ans. Mais c'est aussi l'histoire de ce que nous vivons aujourd'hui.

Je crois qu'il est important pour la personne qui voit ce film de faire ses propres liens avec ce qu'il se passe aujourd'hui. Pas seulement en termes de violences policières qui ont conduit à la naissance du Black Panther Party, mais aussi avec leur programme de dix points.

Ils voulaient une éducation décente. Ils voulaient de l'emploi pour les Noirs. Tout cela sont (encore aujourd'hui) des choses dont nous parlons et qui doivent être abordées pour cette époque qui est la nôtre.

Plus d'infos sur le site de The Black Panthers: Vanguard of the Revolution.

À voir aussi sur konbini :