AccueilÉDITO

Le directeur artistique du New York Times est un collectionneur compulsif de chaussettes

Publié le

par Dora Moutot

Richard Aloisio est un personnage haut, très haut en couleur. Ce très loufoque directeur artistique du New York Times publie régulièrement sur son Instagram des photos de son look en prenant de drôles de poses !


Obsessionnel, il y partage son amour des chaussettes qu'il collectionne très activement mais il partage aussi son excitation pour les chemises hawaïennes, sa passion des montres, ses envies de sacs en lucite, etc. Celui-ci parle d'ailleurs ouvertement de son trouble obsessionnel compulsif : "Si je vois quelque chose que j'aime, il m'en faut plus."

Ayant toujours été fasciné par cette espèce en voix de disparition : les hommes d'un certain âge aux chaussettes fantaisies, j'ai été à la rencontre de Ricky, ce fou de couleurs, l'un des seuls personnages qui vous dira avec humour et aplomb : "Je n'aime pas le beige, avez-vous vu ce magasin, Muji ? Ça doit être le mot japonais pour dire 'quelconque!'" Comment ne pas être fan ?


Ricky, entre Dapper et Dandy

[En anglais, on différencie le terme "Dapper" du terme "Dandy" lorsqu'on parle de mode masculine. Ces deux sous-cultures de style sont un peu différentes. Ricky utilise beaucoup de hashtag #dapper sur Instagram. J'ai voulu savoir où se situait Ricky dans le spectre.]

"Si je dois me décrire, je dirais que je suis un 'dapperman', un élégant gentleman en couleurs. Mon sentiment, c'est qu'un dapper peut être habillé de façon élégante ou coloré, tout ce qui montre que tu as pensé à ta tenue et qui n'est pas juste un costume noir. Il doit avoir un fort sens de l'élégance."


"Pour moi, un dandy porte sans doute plus de chapeaux et d'accessoires. J'adore ce look aussi. Ceci dit, il y a un livre qui sort dans un mois qui s'appelle We are Dandy, de Nathaniel Adams et Rose Callahan, avec quelques photos de moi dedans. Donc j'imagine qu'il y a une touche de dandy en moi..."

Six costumes favoris

Je dirais que j'en ai cinq ou six préférés. Les voici :

De l'étudiant en design à la direction artistique du New York Times

"Je prends toutes mes photos Instagram tout seul au bureau avec une télécommande. Je suis un des dix directeurs artistiques du New York Times, chacun de nous dirige une section spécifique du journal. Je suis responsable de la section "Week-end" du vendredi ainsi que de la section "Art au quotidien". Je suis né à Brooklyn à New York et j'ai été au Pratt Institute pour apprendre le design, j'ai bossé ensuite pour un certain nombres de magazines glossy avant de me poser au New York Times."

Des chaussettes par centaines

"J'ai commencé à m'intéresser aux chaussettes de couleurs il y a longtemps pour mettre un peu de fun dans mes tenues, pour essayer de casser la monotone routine des chaussettes noires. C'était un point d'entrée facile dans le monde des vêtements colorés. À partir de là, j'ai un peu pété un câble et j'ai commencé à ajouter couleurs et élégance dans tous les aspects de ma garde-robe. J'aime particulièrement les chaussettes de chez Duchamp et Bugatchi, ainsi que les Happy Socks et Gene Meyer."

"Voici cinq de mes dix corbeilles remplies de chaussettes, j'ai aussi quatre tiroirs en plus remplis de chaussettes."

"Voici cinq de mes dix corbeilles remplies de chaussettes, j'ai aussi quatre tiroirs en plus remplis de chaussettes."

À voir aussi sur konbini :