Dim fait complexer les ados avec un soutien-gorge qui "gomme les imperfections"

Sur Twitter, l'étiquette d'un soutien-gorge Dim pour jeunes filles fait scandale : "Idéal comme 1er soutien-gorge grâce à ses mousses amovibles ! Gomme les imperfections. Offre une forme lisse." Ces mots ont choqué les internautes. 

dim

La marque espère attirer des consommatrices plus jeunes, grâce à des campagnes publicitaires ciblant les ados. (© Dim)

Une étiquette d'un sous-vêtement Dim a fait réagir Florence Braud, une contributrice de Mediapart, sur son compte Twitter. Vendredi 2 septembre, une photo postée par la blogueuse dévoile une étiquette de soutien-gorge Dim de taille 70A. Censé être le "parfait 1er soutien-gorge", sa description précise qu'il "gomme les imperfections" et "offre une forme lisse". De quoi faire complexer les jeunes filles qui n'ont encore jamais porté l'un de ces sous-vêtements.

Publicité

Publicité

Ce choix de marketing a choqué sur les réseaux sociaux. Le message de Florence Braud a ainsi été retweeté environ 350 fois. Les commentaires qu'il a suscité ne sont pas tendres avec la marque, connue pour ses campagnes publicitaires souvent douteuses. Déjà critiquée pour sa pub sexiste avec l'écrivain Fréderic Beigbeder pour les 25 ans des culottes pockets, Dim a encore frappé fort.

Publicité

Après avoir montré à la télévision des images totalement sexistes (une jeune femme qui se trémousse en culotte devant l'écrivain très occupé par son travail sérieux), la marque fait maintenant penser aux jeunes filles que leurs seins à peine développés sont déjà "imparfaits". Voilà une marque de sous-vêtements qui a une drôle vision de la femme.

Ci-dessous, la publicité pour les culottes Dim avec Fréderic Beigbeder.

Publicité

Par Bérénice Rebufa, publié le 05/09/2016

Copié

Pour vous :