Dieu sur Twitter, c'est fini

Le compte parodique de Dieu sur Twitter a fermé mardi 22 février après six ans de loyaux services. Triste nouvelle pour ses 2 millions d'abonnés friands d'humour en 140 caractères.

DIEU

Il l'a dit : "Moi non plus, je ne crois pas en vous."

Dieu a déserté la twittosphère. Du moins, David Javerbaum, l'auteur de ce compte parodique, qui a décidé de laisser tomber ses 2 millions de followers. La raison ? Des hackers, ne pouvant rivaliser avec son humour tranchant, sont parvenus à le pirater et en ont profité pour partager des photos pornographiques ainsi qu'un message de soutien à Donald Trump. C'est vraiment dommage car @TheTweetOfGod était de loin, l'un des comptes les plus drôles de Twitter, avec ses blagues courtes, intelligentes et la plupart du temps étroitement liées à l'actualité.

Publicité

Sa dernière activité remonte à neuf jours :

Son tweet fait écho à la mort d'un juge très conservateur de la Cour suprême des États-Unis, Antonin Scalia. Ce dernier pensait qu'il fallait maintenir les lois américaines telles qu'elles ont été écrites à l'époque de leur instauration : par exemple, il estimait qu'un crime commis par un adolescent de 15 ans pouvait être passible de la peine de mort.

Publicité

Désormais, la bio de Dieu est réduite à trois mots : "Done with you". Traduisez "j'en ai fini avec vous". En bref, le Créateur en a eu marre de nous autres, pauvres mortels.

Ses tweets cinglants et hilarants donnaient souvent à réfléchir sur notre condition et sur la façon dont le monde tourne aujourd'hui. Par exemple, le 17 mars 2014, quand la Californie a été secouée par un séisme d'une magnitude de 4,4 sur l'échelle de Richter,  Dieu lâchait ce tweet :

Publicité

"Bonjour la Californie ! C'était moi."

Ou encore quand il répondait à des question rhétoriques posée par des médias :

Publicité

"[Est-ce que Jésus était Gay ?] Oui, il l'était. Et je l'aime. J'aime mon défunt fils gay."

Il était aussi intervenu à maintes reprises en janvier 2016, ce mois maudit qui a vu beaucoup (trop) d'artistes disparaître :

"David Bowie était le Dieu que j'ai toujours voulu être." 

Il avait aussi réagi aux attentats du 13 novembre à Paris :

"Pas encore."

Enfin, il lui arrivait de balancer des vacheries à l'humanité tout entière, pour le plaisir.

"L'humanité est un échec épique."

Qui est donc David Javerbaum ?

David Javerbaum, à droite, lors d'une conférence en 2011. ©92YTribeca/Flickr

David Javerbaum, à droite, lors d'une conférence en 2011. (© 92YTribeca/Flickr)

Évidemment, @TheTweetOfGod n'est pas l'œuvre du Saint-Esprit. C'est un auteur humoriste réputé dans le milieu du show-business américain qui est à l'origine de ce compte. David Javerbaum a collaboré avec Jon Stewart, animateur du Daily Show, émission très populaire de 1999 à 2015. Son travail auprès de Jon Stewart lui a valu 11 Emmy Awards, un Grammy et bien d'autres récompenses.

La popularité de ce compte parodique lui a inspiré une comédie, An Act of God, qu'il a montée à Broadway. Au fond, l'écrivain et producteur américain a sûrement fini par manquer de temps pour alimenter un compte qui avait autant de succès sur le réseau social.

Par Juliette Geenens, publié le 23/02/2016

Pour vous :