AccueilÉDITO

L'Allemagne s'apprête à faciliter l'usage du cannabis thérapeutique

Publié le

par Arthur Cios

Le ministre de la Santé allemand a annoncé un projet de loi visant à faciliter l'usage de cannabis à des fins thérapeutiques d'ici 2017.

Les Allemands pourront bientôt se soigner comme The Dude…

Tandis qu'en France, le débat sur le cannabis s'est refermé avant même de s'être réellement ouvert, nos voisins allemands sont prêts à sauter le pas. Le ministre de la Santé, Hermann Gröhe, a annoncé mardi 3 mai un projet de loi destiné à assouplir la législation régissant l'usage médicinal du cannabis, qui devrait entrer en vigueur d'ici le printemps 2017.

Jusqu'à présent, seuls les malades souffrant du cancer, du sida, de la maladie de Parkinson et de la sclérose en plaques pouvaient demander une autorisation spéciale auprès de l'Institut fédéral des médicaments et des dispositifs médicaux (BFARM) pour se faire prescrire, à leurs frais, du cannabis.

Uniquement délivrée sur ordonnance dans les pharmacies, la marijuana sera "prise en charge par l'Assurance maladie" comme l'explique le ministre, dont les propos sont rapportés par L'Obs. Hermann Gröhe a néanmoins précisé que, le cannabis n'étant "pas une substance inoffensive", il ne souhaitait pas la légalisation de son usage récréatif. À noter que ce chanvre thérapeutique sera un produit d'importation avant que des cultures contrôlées par l'État ne soient créées.

Une tendance européenne

Côté français, Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, interrogé le 4 mai par Jean-Jaques Bourdin sur BFM TV,  a déclaré que chez nous, "d'une façon ou d'une autre, la question du cannabis thérapeutique se posera". Engagé dans les questions de santé publique et ayant plusieurs fois évoqué la problématique du cannabis, il estime que le débat "aura lieu durant la campagne présidentielle".

En Europe, les législations se font de moins en moins dures. L'usage médical de cette drogue est aujourd'hui autorisé au Portugal, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, en République tchèque, au Luxembourg ou encore en Finlande.

À voir aussi sur konbini :