AccueilÉDITO

Vidéo : ce casque vous fait ressentir tous les symptômes de la démence

Publié le

par Thibault Prévost

Un dispositif d'isolation sensorielle mis au point par l'artiste et designer britannique Di Peng permet d'expérimenter tous les symptômes de la démence.

Les voix ne se taisent plus, désormais. Elles vous suivent, partout, où que vous alliez, vous murmurant quoi faire et quoi dire. Le conclave permanent ne vous dérange même plus, tout comme ces visages que vous ne reconnaissez plus dans vos interlocuteurs. Parfois, il vous arrive de ne plus savoir si ce que vous voyez et entendez est réel ou non, mais vous vous y êtes graduellement habitué. La distorsion fait partie intégrante de votre vie. Comme environ 800 000 Britanniques, vous souffrez de démence – le chiffre est en augmentation. En France, la maladie devrait toucher 1,5 à 2 millions de gens d'ici 2030. Pour sensibiliser le grand public à une condition médicale de plus en plus répandue, un jeune artiste designer a donc mis au point un dispositif qui permet à n'importe qui de plonger dans l'enfer sensoriel de la démence.

Tous les sens sont affectés

Le Dementia Simulator de Di Peng, diplômé de l'école d'art londonienne Central Saint Martins, se compose avant tout d'une sorte de casque ovoïde et translucide, qui recouvre intégralement la tête de l'utilisateur et l'empêche ainsi d'avoir une vision nette du monde qui l'entoure. Grâce à un micro, des écouteurs et un écran placé devant les organes sensoriels du porteur, le dispositif  affecte l'ensemble des sens : l'ouïe est pervertie par un concert de murmures, la parole est déformée par le micro (qui atténue au pif certains mots) et le dispositif visuel efface le visage de tous les êtres humains croisés. Un cauchemar... et une excellente façon de développer l'empathie vis-à-vis des personnes touchées par la maladie.

"Pour affaiblir les stéréotypes et préconceptions vis-à-vis des patients, je pense que nous pourrions nous appuyer sur des simulations et des ersatz comme méthode pour mieux comprendre leur monde intérieur, a déclaré Di Peng au site spécialisé en design et architecture Dezeen. Il n'y a pas une solution unique pour un problème aussi complexe, mais seule une connaissance plus profonde du problème pourra nous rapprocher d'une solution."  C'est pour cela qu'il a imaginé ce dispositif.

À voir aussi sur konbini :