AccueilÉDITO

Nous passons en moyenne 2 ans de notre vie en gueule de bois

Publié le

par Théo Mercadier

Une enquête menée par une entreprise qui vend de la vitamine C montre que nous souffrons en moyenne 724 jours des conséquences de l'alcool au cours de notre vie.

Dans le flot d'études qui inonde chaque jour nos news feeds, nous avons trouvé LA perle rare : au cours de notre vie, nous passons en moyenne 2 ans en gueule de bois. Sous la couette pour les plus chanceux, au boulot pour les plus téméraires (et au Mac Donald pour les vrais), la gueule de bois est donc un passe-temps très chronophage.

Pour en arriver à cette éclairante conclusion, l'entreprise Healthspan Ruby Effervescent, spécialisée entre autres dans la vente de vitamine C (oui oui) a réalisé une enquête auprès de 2 000 personnes entre 18 ans et 78 ans au Royaume-Uni. L'étude révèle que ce panel de personnes se réveille en moyenne une fois pas mois avec la tête à l'envers, ce qui, additionné, donne en tout 724 journées difficiles. On pourrait arguer du fait qu'une gueule de bois par mois, c'est bien peu, mais les chiffres sont ce qu'ils sont (pensez bien que certaines personnes interrogées avaient l'âge de vos grands-parents et étaient donc moins enclines à se la coller autant qu'un étudiant de 20 ans particulièrement fêtard). L'entreprise commanditaire de l'enquête précise d'ailleurs que certaines personnes ont déclaré se battre avec les conséquences de l'alcool au moins 6 fois par mois, ce qui paraît coller un peu plus à la réalité de la vie estudiantine.

L'enquête reste toutefois assez floue sur les critères qui définissent une bonne gueule de bois. Car un monde sépare la petite nausée post-after work de la journée vomi/Doliprane qui fait la marque des grands soirs. Un grand écart existentiel sur lequel l'enquête n'a apparemment pas souhaité placer de curseur, libre à vous de faire des estimations et de calculer votre temps passé dans cet état. Les plus pessimistes y verront autant de journées perdues, mais peut-on vraiment parler de "journée perdue" quand on pense au bonheur indicible de re-revoir tous les Harry Potter dans le désordre avec un saladier XXL de coquillettes au beurre entre les mains ?

L'alcool est dangereux pour la santé et à consommer avec modération... 

À voir aussi sur konbini :