AccueilÉDITO

Des scientifiques ressuscitent une espèce de zèbre disparue

Publié le

par Jeanne Pouget

Les quaggas sont des cousins "semi-rayés" du zèbre. Ils ont disparu au XIXe à cause de la surchasse pratiquée par les colons. Depuis trente ans, des scientifiques s’attelaient à les faire renaître. C’est désormais chose faite.

Des quaggas. (Capture d'écran AFP TV)

Il est désormais possible d’observer le quagga, animal cousin du zèbre, dans son environnement naturel des plaines d’Afrique du Sud. Pourtant l’espèce s’était éteinte en 1883, décimée par les colons qui ravageaient la faune africaine en quête de trophées de chasse.

Réparer un dégât écologique

Pour Eric Hayley, professeur de biochimie clinique en retraite et membre de la direction du projet quagga, qui s'exprime dans une interview à AFP TV relayée par 20 Minutes, il s’agissait pour les scientifiques de "réparer un dégât écologique". L’équipe s’est donc attelée à faire renaître une petite population de cet animal emblématique du pays.

Depuis trente ans elle a donc sélectionné des spécimens particuliers de zèbres afin d’obtenir un animal qui ressemble parfaitement au quagga. Bernard Wooding, le directeur environnemental du projet explique à l'AFP :

"On fait un élevage sélectif, on cherche activement des zèbres qui ont peu de rayures et on les met ensemble dans un groupe. On concentre les gènes sans rayures et, ainsi, chaque génération a de moins en moins de rayures".

Il ne s’agit donc pas de clonage mais de reproduction sélective. Ainsi l’ADN de la cinquième génération d’animaux nés depuis le lancement du projet est en tout point semblable à celui du quagga originel. Longue vie au quagga du XXIe siècle !

À lire -> En 2016, plus personne ne chassera le léopard en Afrique du Sud.

À voir aussi sur konbini :