Des robots pole dancers font leur show à Las Vegas

Et ils plaisent énormément aux visiteurs du club de strip-tease dans lequel ils officient…

(YouTube)

En marge du CES de Las Vegas, le grand rendez-vous mondial de la tech', on trouve dans les salles feutrées et torrides du Sapphire Gentleman’s Club — un club de strip-tease de la ville —, des robots que la pudeur ne freine pas. Accueillis pour célébrer les dix-huit ans du lieu, ils ont fait la joie des très nombreux visiteurs technophiles du CES.

Publicité

Ces robots ne sont pas nouveaux. Ils ont été créés par l’artiste Giles Walker en 2008 avec des matériaux de récupération. Aussi peut-on voir quelques images d’archives çà et là sur le Web :

Publicité

Comme Giles Walker l’explique à The Verge, sa démarche ne vise non pas à alerter sur les inquiétudes que peuvent susciter l’intelligence artificielle et les robots dans le futur, mais à réfléchir :

(1) sur la surveillance (c’est pour cette raison que les têtes sont faites d’une caméra de sécurité), par ailleurs très pratiquée dans les rues londoniennes.

(2) sur le voyeurisme : qui regarde quoi ? que regarde-t-on et comment ? Ces robots posent quelques questions qui peuvent susciter quelques malaises.

Publicité

Les robots de Giles Walker sont régulièrement baladés d’un événement tech' à l’autre. Ils ne sont pas gratuits : il faut compter environ 1 100 euros pour la location journalière.

L’artiste fabrique également d’autres créatures robotiques en matériaux de récupération. Sur son site, on y trouve aussi d’autres créatures étranges, sans électronique.

Mais les pole dancers, explique-t-il à The Verge, sont ceux qui, de loin, rencontrent le plus de succès. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Internet de l’artiste.

Publicité

Par Pierre Schneidermann, publié le 11/01/2018

Copié

Pour vous :