Un fauteuil roulant qui monte les escaliers, l'invention géniale d'étudiants

Des étudiants de l'École polytechnique de Zurich ont créé un fauteuil roulant unique au monde. Aidé de chenillettes, il gravit les obstacles tel un petit tank. Un espoir qui faciliterait la vie de centaines de milliers de personnes.

Trottoir de vingt centimètres, escaliers interminables, absence de rampe... Les personnes en fauteuil roulant ont souvent bien du mal à circuler dans les lieux qui ne leur sont pas adaptés. Huit étudiants de l'école polytechnique de Zurich et deux étudiants en école de design ont fait équipe pour créer une machine révolutionnaire : le fauteuil Scalevo. Pour eux, c'est le chaise roulante qui doit s'adapter à son environnement et non pas l'inverse.

Publicité

Le principe est simple : un engin électrique à deux roues équipé d’une chenillette en caoutchouc. Face aux marches, il déploie automatiquement sa chenillette rangée sous l’assise et monte les escaliers tout en maintenant une assise toujours horizontale en fonction du degré de la pente. Une fois l'obstacle franchi, la chenillette se range et le fauteuil reprend sa marche normale.

Des systèmes pour franchir des obstacles en fauteuil roulant existent déjà. On retrouve notamment l'iBot, créé par l'inventeur du Segway (et pas très rassurant), ou encore la TopChair, assez longue, à la détente. Mais ils ne tiennent pas la route face à cette chaise roulante du futur qui prévoit de gravir bientôt une marche par seconde.

À l'origine, Beni Winter, l'un des étudiants, voulait construire un robot pour monter les marches. Grâce à ses enseignants il a affiné son idée pour la rendre utile à la société. Pouvoir franchir un obstacle en fauteuil roulant est une nécessité. Rappelons que la loi Handicap de 2005 pour l'égalité des droits et des chances devait être appliquée au 1er janvier dernier. Mais dans la pratique, la réalité est tout autre...

Publicité

Depuis 10 mois, les étudiants travaillent sur ce projet de chaise roulante. Crédits image : Scalevo

Depuis dix mois, les étudiants travaillent sur ce projet de chaise roulante. Crédits image : Scalevo

Les chenillettes sortent de l'assise pour ensuite entamer l'ascension tout en maintentant le siège à l'horizontale. Crédits image: Scalevo

Les chenillettes sortent de l'assise pour entamer l'ascension tout en maintenant le siège à l'horizontale. Crédits image: Scalevo

Les chenillettes en caoutchouc s'adaptent en fonction de l'escalier. Crédits image : Scalevo.

Les chenillettes en caoutchouc s'adaptent en fonction de l'escalier. Crédits image : Scalevo.

Publicité

Le système permet de monter les marches mais aussi de les descendre. Crédits image : Scalevo.

Le système permet de monter les marches mais aussi de les descendre. Crédits image : Scalevo.

Par , publié le 24/06/2015

Copié

Pour vous :