AccueilÉDITO

Des collégiens chinois ont dû passer un examen en extérieur lors d'un pic de pollution

Publié le

par Matthew Kirby

Le principal d'un collège du Henan a été suspendu pour avoir contraint des élèves à passer une journée d'examens entière dehors, lors d'un pic de pollution sans précédent.

On rigole souvent du fait que les cours sont annulés quand il tombe deux centimètres de neige sur la Côte d'Azur. En Chine, en revanche, ce n'est pas le même délire : des collégiens ont été forcés de passer une journée d'examens en extérieur, le lundi 19 décembre, malgré les recommandations gouvernementales face à la gravité du pic de pollution qui frappe le pays.

À Linzhou, dans la province du Henan, des centaines d’élèves ont dû plancher sur un terrain de foot, malgré le brouillard toxique engendré par la pollution atmosphérique. La pratique de faire passer des examens en extérieur est assez courante en Chine : elle permet d'avoir un espacement entre chaque élève qui est censé empêcher toute tricherie. Les photos publiées sur les réseaux sociaux montrent les élèves enveloppés d’une brume digne d’un film d’horreur. Responsable de l’incident, le principal a été suspendu.

Un épais nuage de pollution fait des ravages en Chine depuis le début de la semaine. Les avions sont maintenus au sol et les routes sont fermées pour tenter d’améliorer la qualité de l’air. L’alerte rouge a été donnée : c'est le pire niveau de pollution atteint en hiver en Chine. Selon Greenpeace, 460 millions de personnes sont touchées.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :