(© How High)

Denver, la première ville américaine qui autorise la weed dans les bars

Le combat pour la légalisation du cannabis ne cesse d'avancer aux États-Unis. À Denver, la consommation de marijuana sera bientôt autorisée dans les bars et restaurants de la ville du Colorado. 

(© How High)

(© How High)

Les États-Unis continuent de légaliser le cannabis. Le 8 novembre, jour de l'élection de Trump, la Californie a autorisé la consommation de cannabis à usage récréatif, devenant le cinquième État du pays où cette substance est légale. Aujourd'hui c'est au tour de la ville de Denver, dans le Colorado (où la consommation est autorisée depuis 2014) de s'assouplir au sujet de la marijuana. L'usage de la weed va être autorisé dès janvier 2017, dans les bars et restaurants de la ville.

Publicité

Une mesure jamais vue jusqu'à présent chez les Américains. Comme une licence pour vendre de l'alcool fort, les patrons pourront se munir d'une autorisation pour installer des salles où les clients pourront consommer librement du cannabis. Pour le fumer en revanche, ça se fera dans un espace extérieur, histoire d'éviter le tabagisme passif. Bien que la vente de cannabis ne doive pas être prise en charge par l'établissement, c'est un réel business qui est en train de se mettre en place.

La marijuana est déjà légale dans 25 états dont 5 à usage récréatif. Si le pays continue sur cette lancée, le marché du cannabis pourrait bien atteindre plus de 22 milliards de dollars selon les experts de Washington.

Par Bérénice Rebufa, publié le 16/11/2016

Copié

Pour vous :