Découvrez Libaya, la marque de tops 100 % "Made in Africa"

"The Future Is Female And African."

Bien qu’elle ait grandi aux Pays-Bas, Nsimba Valene a toujours gardé un lien très fort avec ses racines congolaises. C’est pour cette raison qu’elle a créé un "studio de tendances africaines", Stories of Near, ainsi que la marque de vêtements Libaya. Ce nom désigne des hauts traditionnels pour femmes en lingala, une langue bantoue parlée en République démocratique du Congo, son pays d’origine.

A post shared by Libaya (@libaya) on

Publicité

Il est assez rare de trouver une marque qui ne vende qu’un type de vêtement, mais c’est le choix de Libaya, dont chaque petit haut a une histoire, comme l’explique Nsimba Valene :

"[Chaque haut est] un hommage à notre mère patrie, à nos grands-mères, à nos mères et nos sœurs qui m’ont toutes inspirée pour devenir la femme que je suis aujourd’hui."

Le catalogue en ligne propose beaucoup de tops avec les épaules dénudées, ainsi que des T-shirts avec l’inscription "The Future Is Female And African" ("Le futur est féminin et africain"), qui ont beaucoup de succès, à en croire les commentaires qu’ils suscitent sur Instagram.

Publicité

Libaya est une entreprise pleine de promesses, particulièrement pour l’industrie textile du Ghana, où les T-shirts sont produits. L’objectif de la marque est de ne collaborer qu’avec des petits ateliers qui ont envie de créer de l’emploi, et avec des talents locaux, qu’il s’agisse des mannequins, des photographes, des stylistes ou encore des directeurs artistiques.

Nsimba Valene explique sur son site :

Publicité

"Étant originaire du continent, j’ai toujours ressenti la responsabilité de changer la façon dont les gens voient la mode africaine, l’endroit que j’appelle 'la maison'… Cette envie, combinée avec mes passions pour la mode et les histoires, a fait naître l’idée de créer ma propre marque. Je voulais l’inscrire dans une démarche durable, faire quelque chose qui ait du sens, avec un impact social."

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Libaya et sur le compte Instagram de la marque.

Publicité

A post shared by Libaya (@libaya) on

A post shared by Libaya (@libaya) on

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Ginikachi Eloka, publié le 17/07/2017

Pour vous :