AccueilÉDITO

D’après Jean Lassalle, il lui manquait "21 % et 20 millions d’euros" pour être élu président

Publié le

par Astrid Van Laer

L’ancien candidat à l’élection présidentielle était l’invité de l’émission de Jean-Jacques Bourdin, le vendredi 29 septembre. Il a répondu avec beaucoup d’humour lorsque le journaliste lui a demandé ce qu’il lui avait manqué pour gagner, mais a également évoqué l’argent qu’il a dû dépenser pour défendre ses idées.

Vendredi 29 septembre, Jean Lassalle était l’invité de la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFM TV. Une chose est sûre, l’ancien candidat du mouvement "Résistons !" n’a pas perdu son sens de l’humour dans la défaite. Interrogé au sujet de ce qui avait pêché dans sa campagne, le berger le plus médiatisé de France a répondu, impassible : "21 % et 20 millions d’euros."

Au-delà du second degré affiché, le député de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques a tout de même expliqué avoir perdu beaucoup d’argent en se présentant. En effet, la campagne présidentielle lui a coûté au total 230 000 euros, une somme qu’il a eu des problèmes à emprunter :

"Le Crédit Agricole n’a pas débloqué les 700 000 euros auxquels j’avais droit, il n’y a que les crédits coopératifs qui ont voulu le faire, mais la veille du premier tour."

La poursuite de la discussion avec l’élu n’est pas plus positive. Ce dernier explique qu’à cause de cet engagement politique plus qu’onéreux, sa banque lui a un temps retiré sa carte bancaire ainsi que son chéquier, ajoutant : "Ce qui fait que ma femme n’a pas beaucoup apprécié." Jean Lassalle a même dû demander à sa belle-mère une aide financière : "C’était belle-maman qui devait payer les courses. Alors ça, ça fait pas bien à 62 ans, quand même." Tout ça pour… arriver en septième position et recueillir 1,21 % des suffrages exprimés.

À voir -> Vidéo : quand Jean Lassalle découvre qu’un DJ a samplé ses discours

À voir aussi sur konbini :