AccueilÉDITO

Dans une photo, la n° 2 du gouvernement suédois trolle Donald Trump en s'entourant uniquement de femmes

Publié le

par Cyrielle Bedu

Isabella Lövin était en train de signer un projet de loi sur l'environnement.

La photo en rappelle une autre, largement diffusée il y a une dizaine de jours. Alors qu'il venait d'être investi 45e président des États-Unis (depuis trois jours seulement), Donald Trump avait signé plusieurs décrets controversés, dont un anti-IVG qui interdisait le financement fédéral de toute ONG qui soutient de près ou de loin le droit à l’avortement dans le monde. La signature de ce décret par Donald Trump avait été particulièrement mise en scène : le président américain était assis dans le Bureau ovale, entouré de sept hommes, dont certains membres de son cabinet. Cette photo d'hommes réunis pour signer un texte ayant un impact sur le corps des femmes avait choqué dans le monde entier.

Cette photographie de Donald Trump a été détournée de nombreuses fois depuis, notamment par le groupe féministe français Collectif 52 (ou Nous sommes 52), qui avait partagé un faux article du Monde sur les réseaux sociaux, accompagné d’un photomontage avec uniquement des femmes signant un décret sur l'éjaculation masculine.

Mais cette fois, grâce à la numéro 2 du gouvernement suédois, Isabella Lövin, cette scène n'est pas imaginée. Jeudi 3 février, la femme politique suédoise a en effet posté une photo sur son compte Twitter, sur laquelle on la voit assise à un bureau, entourée uniquement de sept femmes (dont une enceinte), alors qu'elle vient de signer un projet de loi sur l'environnement.

Le texte signé vise à rendre la Suède neutre en émission de CO2 d'ici 2045 et "marque une nouvelle ère dans la politique climatique de la Suède", a déclaré Isabella Lövin à l'AFP. Un tacle caché à Donald Trump, qui a nommé un climatosceptique à la tête de l'Agence américaine de protection de l'environnement. Isabella Lövin a aussi affirmé fièrement : "Nous sommes un gouvernement féministe", sans jamais mentionner Donald Trump, ni sa photo controversée.

À voir aussi sur konbini :