Vidéo : dans TPMP, l'humiliation honteuse (et dangereuse) de Cyril Hanouna envers Matthieu Delormeau

Cyril Hanouna dans ses pires œuvres.

La séquence dure à peine une minute. On est sur le plateau de Touche pas à mon poste. Cyril Hanouna prend à partie le chroniqueur Matthieu Delormeau, faisant référence à l'ancienne émission qu'il animait sur la chaîne NRJ12 :

Cyril Hanouna : Ici, c'est pas NRJ 12

Matthieu Delormeau : J'ai vu.

Cyril Hanouna : Quoi, j'ai vu, quoi ?

Matthieu Delormeau : Ah, là-bas, j'étais...

Cyril Hanouna : Là-bas, vous étiez... et bah, ici, vous êtes. Quoi, vous étiez quoi là-bas ?

Matthieu Delormeau : Bah, une...

Cyril Hanouna : Non mais, excusez-moi, je vais quand même revenir sur un truc, parce que j'en ai assez qu'il dise "sur NRJ12 j'étais". NRJ12 ils vous ont mis dehors comme une merde. On va pas se mentir, si, c'est vrai. Arrêtez. Parce que je vais raconter l'histoire ! Qui c'est qui est venu en juillet dans mon bureau comme une pleureuse, hein ? Mais ferme ta gueule ! Quel bouffon celui-là !"

Publicité

Les phrases, les mots choisis, sont durs. À chaque partie de la réthorique humiliante balancée par Cyril Hanouna, des rires en provenance du public fusent, comme pour mieux justifier le camouflet subi par Matthieu Delormeau. Devant l'écran de télévision, selon les dernières audiences, près de 1,2 million de personnes apprennent avec l'animateur de TPMP comment écraser, en direct et publiquement, une personne.

En France, selon le ministère de l’Éducation nationale, près de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire chaque année. Cyril Hanouna, en illustrant ce type d'humiliation, et alors que son émission est visionnée par de nombreux jeunes, vient légitimer des comportement destructeurs. Une honte télévisuelle.

Publicité

Le 1er février 2016, le chroniqueur média Bruno Donnet expliquait déjà sur France Inter que la relation entre Cyril Hanouna et son chroniqueur était malsaine : "Personne n'ose dire à Cyril Hanouna que ce qu'il fait avec Delormeau est immonde." À l'époque, il réagissait à une séquence voyant Matthieu Delormeau être obligé de se mettre des nouilles dans son slip.

Le chroniqueur concerné avait répondu à la polémique en affirmant :

"L'article est surtout humiliant pour moi, parce qu'il laisse entendre que je suis prêt à tout. Or je peux vous le dire, je ne me suis jamais autant amusé que depuis des années maintenant, je reconnais en plus toute la sympathie que ça m'attire dans la rue. Si les gens nous aiment un petit peu, c'est parce qu'ils se rendent compte que les premiers dont on se moque, c'est nous."

Publicité

Pourra-t-il cette semaine dire la même chose dans les médias, après que Cyril Hanouna a raconté cette histoire privée, sertie d'insultes gratuites ? Pas sûr. Pas plus tard que cette semaine, les parents d'Émilie, 17 ans, qui s'était suicidée en décembre dernier après avoir vécu deux années d'enfer dans son collège, ont rendu public son carnet intime afin de mieux faire comprendre son quotidien. Un enjeu de société dont Cyril Hanouna, responsable d'une émission grand public, devrait essayer de se souvenir plus souvent, sinon tout le temps.

Par Louis Lepron, publié le 28/09/2016

Copié

Pour vous :