AccueilÉDITO

Cyprien, Norman et Squeezie : quand les youtubeurs stars deviennent multimillionnaires

Publié le

par Théo Chapuis

Le rachat de leur régie publicitaire commune par Webedia fait de Cyprien, Norman et Squeezie des multimillionnaires. 

Être une star du Web, ça paye. D'après BFM Business, Norman, Cyprien et Squeezie sont désormais multimillionnaires grâce au rachat de leur régie publicitaire, Talent Web SAS, par Webedia – qui détient déjà Allociné, Puremedias, Jeuxvideo.com, etc. À la suite de cette opération, qui dégage 25 millions d'euros, les youtubeurs stars se partagent une bonne moitié du magot en qualité d'actionnaires principaux : 6,6 millions d'euros pour Cyprien, 4 millions d'euros pour Squeezie et 2,2 millions d'euros pour Norman. Ils avaient investi respectivement 3 900, 3 000 et 1 000 euros dans cette société.

D'autres "youtubeurs maison" ont également palpé une part du gâteau, comme Hugo Tout Seul (221 239 euros), Natoo (221 239 euros) et Jhon Rachid (110 619 euros). D'ailleurs le site de la radio économique ajoute que "si les résultats de Talent Web SAS sont bons, alors Webedia versera des chèques supplémentaires allant jusqu'à 21 millions d'euros ! Cyprien pourra ainsi toucher jusqu'à 5,2 millions d'euros en plus, Squeezie 3,3 millions et Norman 1,8 million".

Pas mal ? Oui, surtout quand on sait que Cyprien déclarait au magazine Public en septembre 2014 : "Être youtubeur, ce n’est pas ce qui rapporte le plus. Faire des vidéos pour devenir riche, ce n’est pas le bon plan".

Optimisation fiscale

Ces talents de la génération Y ont beau être jeunes, ils ne sont pas nés de la dernière pluie : lourdement taxés, Cyprien, Norman et Natoo ont mis en place un montage fiscal avantageux qui leur évite pourtant de payer de trop lourds impôts, comme l'ajoute BFM Business. Ainsi, peu avant la vente de la structure Talent Web SAS, ils ont transféré leurs actions dans une société en leur nom propre. Un avocat explique au site Web :

"Si Cyprien avait gardé ses actions à titre personnel, alors il aurait dû payer près de 4 millions d'euros d'impôts sur [sa plus-value de 6,6 millions d'euros]. En apportant ses actions à sa société Web born, Cyprien ne paiera pas cet impôt sur la plus-value, à condition que cette société réinvestisse dans les deux ans la moitié des 6,6 millions d'euros."

D'après les calculs des Échos, Squeezie toucherait 480 000 euros par an, Cyprien 360 000 euros par an et Norman 100 000 euros par an. En mars 2016, afin de les garder sous son joug, YouTube proposait aux 20 principaux youtubeurs français un revenu minimal de 100 000 euros par an, comme le rappelle Arrêts sur images. Ce deal avait déjà été proposé un an plus tôt à leurs homologues outre-Atlantique.

À voir aussi sur konbini :