Pour ne faire de mal à personne, portez des fringues en cuir de feuilles d'ananas

Une styliste espagnole a inventé un tissu similaire au cuir mais respectueux de l’environnement. Fabriqué à partir de feuilles d’ananas, le Piñatex est non seulement biodégradable mais également moins cher. 

Au XXIe siècle, il est quasiment impossible de trouver des fringues dont le processus de création respecte l'humain, la faune et la flore. La grande majorité du prêt-à-porter, et même certaines marques super chères, ne profitent pas à ceux qui les fabriquent, et beaucoup de nos vêtements et accessoires sont dérivés d’animaux. Rien de franchement réjouissant.

Le respect de la planète et la mode ne font souvent pas bon ménage. Un T-shirt acheté 10 euros chez H&M fait plaisir à votre porte-monnaie mais pas aux petites mains asiatiques, votre nouvelle veste en daim ou en cuir est le fruit de meurtres d'animaux, et même les cuirs "vegan" (un bien joli terme pour désigner du plastique) sont fabriqués dans des usines qui utilisent des substances toxiques pour l’environnement.

Publicité

Tandis que le monde prête de plus en plus attention au développement durable, un fabricant de vêtements a inventé une manière de créer des produits en cuir, à la fois stylés et biodégradables, à partir d’un fruit tropical : l’ananas.

Les produits en Piñatex sont 100% naturels. (Photo: Piñatex)

Les produits en Piñatex sont 100 % naturels. (© Piñatex)

La marque de tissus durables Ananas Anam, qui s’est lancé le défi d’avoir un "impact positif sur la société", a créé Piñatex, un tissu fait avec amour à partir de fibres de feuilles d’ananas. Ce produit innovant et naturel est utilisé pour fabriquer des chaussures, des sacs et plus encore… Et le résultat est très chouette.

Publicité

Non seulement, aucun animal n’est assassiné pendant le processus, mais en plus la marque assure que son tissu est respectueux de l’environnement et donne un coup de pouce à la force de travail des pays producteurs d'ananas. En plus, ce tissu 100 % naturel est assez résistant pour remplacer le cuir traditionnel.

La styliste espagnol Carmen Hijosa a imaginé Piñatex après un voyage d’affaires aux Philippines. À cette occasion, elle a observé le travail des fabricants de cuir de cette région et elle a alors découvert une alternative, durable et non cruelle, au cuir tel que le monde occidental le connaît. Ayant remarqué que les femmes des Philippines portaient des T-shirts fabriqués à base de fibres de feuilles d’ananas, elle a commencé à faire des recherches. Après sept ans d’essais, elle a trouvé la recette de son Piñatex.

Des fibres d'ananas avant transformation.  (Photo: Piñatex)

Des fibres d'ananas avant transformation. (© Piñatex)

Publicité

Comme ce tissu est peu coûteux – environ 23 euros par mètre carré contre 25 à 38 euros pour du cuir traditionnel –, le Piñatex est déjà convoité par des entreprises qui essayent d’innover, comme Puma et Camper, qui testent des prototypes de chaussures, de sacs, d’accessoires, de meubles, etc.

Les produits en Piñatex sont également complètement biodégradables. Donc quand votre sac arrive en fin de vie, au lieu d’essayer de le vendre lors d’un vide-grenier ou de le laisser pourrir dans une poubelle, vous pouvez le mettre au compost. Qui sait, il pourrait servir d’engrais à un autre plant d’ananas.

Ce cuir du futur est parfait pour les vegans, les veggies, pour ceux qui veulent faire la différence à leur petite échelle, et pour tout le monde, car on se sent forcément mieux dans une fringue qui ne cause de tort à personne.

Publicité

Un pouf en Piñatex (Photo: Piñatex)

Un pouf en Piñatex (© Piñatex)

Un siège de voiture en Piñatex (Photo: Piñatex)

Un siège de voiture en Piñatex. (© Piñatex)

Ils sont beaux, ils sont bios. (Photo: Piñatex)

Ils sont beaux, ils sont bios. (© Piñatex)

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

Sur le même thème -> Petit manuel pour acheter des vêtements responsables pendant les soldes

Par Lydia Morrish, publié le 07/03/2016

Pour vous :