AccueilÉDITO

Le fossile d'un crocodile géant a été découvert en Tunisie

Publié le

par Inès Bouchareb

Un Machimosaurus rex, extraordinaire crocodile marin qui semait la terreur dans les océans il y a 130 millions d'années a été découvert dans le Sud de la Tunisie.

Le Dr Federico Fanti, paléontologue de l'Université de Bologne (Italie), et ses collègues ont récemment déterré dans le Sud de la Tunisie un crâne et des os fossilisés, qui appartiendraient au spécimen préhistorique Machimosaurus rex. Leurs recherches, financées par le comité pour la Recherche et l'Exploration de National Geographic, ont été publiées dans la revue Cretaceous Research, le 11 janvier.

Ces fossiles semblent indiquer que ce Machimosaurus rex appartenait à un groupe de crocodiles peuplant la mer et les zones côtières vers la fin de la période du Jurassique (-201,3 à -145 millions d'années avant notre ère). Mais d'après le Dr Fanti, cette espèce ne serait pas directement reliée aux crocodiles. Ce spécimen était bien plus gros : il pesait 3 tonnes et mesurait 9 mètres de long, d'après National Geographic. Sa mâchoire était très puissante et composée de petites dents épaisses. Il se nourrissait probablement de tortues et de poissons.

"C'était très certainement un prédateur qui tendait des embuscades aux animaux terrestres s'approchant trop près de la rive", suppose le Dr Stephen Brusatte, paléontologue à l'Université d'Édimburgh (Écosse), qui n'a pas pris part à ces fouilles. "C'est une belle découverte, dans une partie du monde qui n'a pas été assez fouillée", a-t-il déclaré à National Geographic.

En effet, d'autres ossements appartenant à cette espèce avaient été déterrés en Europe et en Amérique du Nord. Les analyses de ces fossiles avaient permis de conclure que ces crocodiles des mers avaient été victimes de l'extinction de leur espèce à la fin du Jurassique. Toutefois, les fouilles menées récemment en Tunisie ont prouvé que le Machomosaurus rex avait en réalité vécu 25 millions d'années de plus dans d'autres régions du monde, contrairement à ce que ce qui avait été avancé auparavant. Le Dr Fanti explique :

"Cette découverte met en lumière une nouvelle hypothèse sur l'extinction de masse qui a eu lieu à la fin de la période du Jurassique, une crise que l'on comprend nettement moins bien que la fameuse extinction des dinosaures de la fin de la période du Crétacé".

À ce jour, le plus gros fossile de crocodile jamais découvert était un cousin du Machimosaurus rex : le Sarcosuchus imperator, un crocodile d’eau douce qui vivait il y a 110 millions d’année, mesurait 12 mètres et pesait près de 8 tonnes.

À voir aussi sur konbini :