AccueilÉDITO

Une créatrice londonienne a inventé des vêtements qui grandissent avec les enfants

Publié le

par Jeanne Pouget

Jake + Maya (Kids) est une ligne de vêtements durables qui s'adaptent à la croissance des enfants, en grandissant en même temps qu'eux. Explications.

Dans la catégorie "slow fashion", la créatrice londonienne Tze Ching Yeung a eu l'idée de créer une ligne de vêtements pour enfants, qui s'adaptent à leur croissance en continuant de grandir avec eux. Un projet qui a germé à la naissance de ses jumeaux Jake et Maya, il y a huit ans.

Tze Ching Yeung a alors réalisé à quel point les enfants grandissent vite et donc que leur garde-robe devient rapidement obsolète. Ce qui engendre un investissement financier considérable, une perte de temps dans les magasins et une consommation exagérée de vêtements, puisqu'à peine portés, ces derniers sont déjà trop petits. Il faut donc s'en procurer de nouveaux et se débarrasser des anciens.

Des vêtements durables, éthiques et non genrés

Jake + Maya (Kids) propose de remédier à toutes ces contraintes grâce à une collection "slow fashion" intitulée "Metamorphosis". Le système est simple : les ceintures et les manches sont ajustables et les vêtements sont fournis avec un "kit d’extension" qui permet de customiser les habits pour les adapter au fil des années. Et cela marche avec tous les types de vêtements, des T-shirts aux pantalons en passant par les manteaux.

Les différents habits sont disponibles à des prix raisonnables situés entre 28 et 75 dollars (26 et 69 euros) – donc pas plus cher que les marques classiques. Par ailleurs, la collection promeut aussi le zéro déchet en limitant ses chutes entre 0 et 1 %. Enfin, les motifs variés des habits ont pour vocation de pouvoir être portés aussi bien par des filles que par des garçons :

"Nous avons créé des motifs et des styles non genrés pour permettre aux enfants de faire des choix non biaisés. Nous souhaitons abolir la frontière garçon-fille dans nos collections et les vêtements seront classés par modèles uniquement. Afin d'éviter aux parents et aux enfants de faire des choix influencés par le genre."

Pour l'instant, le projet est en phase de financement sur Kickstarter où il est encore présenté pendant trois semaines. On espère qu'il verra le jour et que ce type d'initiative sera amené à se développer pour inspirer les générations futures à une mode raisonnée et à des choix de consommation éthiques.

Retrouvez plus de détails sur le travail de Tze Ching Yeung dans cette vidéo.

À lire -> Comment faire du bien à l’écologie avec ses jeans ?

À voir aussi sur konbini :