AccueilÉDITO

Le créateur de Pong veut ressusciter les salles d'arcade grâce à la réalité virtuelle

Publié le

par Thibault Prévost

La compagnie Modal VR, cofondée par Nolan Bushnell, parie sur une utilisation conviviale de la réalité virtuelle dans des salles d'arcade dédiées. Pas bête.

En 1972, Nolan Bushnell inventait Pong, le jeu vidéo au gameplay le plus simple et le plus jouissif de l'histoire vidéoludique. En 2017, à la World Fair de San Francisco, Nolan Bushnell présentait à nouveau Pong devant une foule enthousiaste. Mais cette fois-ci, les joueurs évoluaient en réalité virtuelle, bougeant leur corps pour déplacer les raquettes. Avec sa compagnie Modal VR, Bushnell et son co-fondateur Jason Crawford veulent faire revivre la borne d'arcade à l'heure de l'immersion virtuelle. Et ça pourrait bien fonctionner.

Comme le rappelle la MIT Technology Review, si le lancement - tant attendu - de la réalité virtuelle a enfin eu lieu en 2016, les ventes sont encore loin du raz-de-marée imaginé par les marques. En 2016, selon une étude de marché de la firme Canalys, deux millions de casques de réalité virtuelle ont été écoulés toutes marques confondues en 2016. À titre de comparaison, la seule PS4 s'est vendue à 6 millions d'exemplaires... pendant les vacances d'hiver. C'est vrai, à l'heure actuelle, les Oculus, Vive et consorts proposent certes un excellent rendu d'image et une réalité virtuelle enfin débarrassée des migraines et vomissements, mais ils sont encore lourds, encombrants, peu conviviaux et réservés à un public fortuné. Et si la démocratisation de la VR, comme celle des jeux vidéo dans les années 1980, passait d'abord par des salles d'arcade ?

Tous à la salle de jeux

À la faveur d'un retour en grâce esthétique et culturel des années 1980, plusieurs compagnies ont donc parié sur une réalité virtuelle en salle, qu'on viendrait tester à plusieurs et qui nous offrirait une autre occasion de sortir que la sempiternelle murge d'après-boulot. Outre Modal VR, des compagnies comme VRcade ou le parc d'attraction numérique The Void imaginent déjà le futur des casques de réalité virtuelle, avec un certain succès. L'idée de Modal VR reprend sans trembler le principe antédiluvien des salles d'arcade : de larges espaces saturés de néons (bon, peut-être pas), de la musique et des rangées de bornes auxquelles plusieurs joueurs peuvent se connecter simultanément. Avouez, l'idée est séduisante.

Reste maintenant à développer le catalogue de jeux. Là où les salles d'arcade offraient les légendaires franchises comme Time Crisis, Donkey Kong, Metal Slug, Virtua Fighter, Crazy Taxi, Pacman et infinité de titres jouissifs, Modal VR ne propose pour l'instant que trois titres : un jeu de combat appelé Mythic Combat, un FPS baptisé Project Zenith et... Pong. Et puisque c'est dans les vieux pads qu'on fait les meilleurs scores, c'est Pong qui semble avoir conquis les spectateurs présents à la démo, selon la MIT Technology Review. Reste maintenant à savoir si le public paierait (et combien ?) pour pouvoir s'offrir un aperçu des vertiges de la réalité virtuelle. Avant de passer le cap et de s'offrir un casque de salon ?

À voir aussi sur konbini :