Court métrage : l'addiction au smartphone tue

La satire, il n'y a rien de mieux pour aborder un sujet. Des étudiants à l'École centrale des beaux-arts de Pékin ont imaginé un court d'animation qui démontre, avec pas mal d'humour et de sang façon Happy Tree Friends, la manière dont l'addiction au smartphone peut provoquer autant l'inattention que la stupidité la plus crasse. Pas de paroles, des scènes qui parlent d'elles-mêmes.

Par Louis Lepron, publié le 07/05/2015

Copié

Pour vous :