Le costume anti-Ebola pour Halloween : viral mais de très mauvais goût

Un costume est sur le point de passer en tête des tendances du prochain Halloween aux États-Unis : la tenue anti-Ebola, avec combinaison, masque et gants. Quand la bêtise pousse à franchir la ligne jaune du mauvais goût.

Le costume anti-Ebola mis en vente sur le net pour la modique somme de 79.99 $, bottes non incluses.

Le costume anti-Ebola mis en vente sur le net pour la modique somme de 79.99 $, bottes non incluses. Stylé

La bêtise de certains est tellement démesurée qu'elle les pousse parfois à avoir des projets tout aussi sots... comme commander un costume anti-Ebola pour Halloween ou, encore pire, le mettre en vente. C'est le cas aux États-Unis. Une blague de mauvais goût, pour laquelle la pilule a du mal à passer, dans un pays où deux cas de contamination (pour l'instant) inquiètent l'opinion.

Publicité

Lors d'Halloween, on observe plusieurs cas de figure. Il y a ceux qui, comme chaque année, se contrefoutent de cette fête jugée commerciale à leurs yeux. Il y a ceux qui, comme chaque 31 octobre, descendent dans les rues habillés de costumes pour récolter un maximum de sucre. Et ceux qui, comme chaque veille de Toussaint, déclenchent l'alerte chez la fashion police. En cause : des costumes dégueu, pour un défilé exaspérant uniquement basé sur l'apparence.

Et la palme de la tenue la plus originale devrait cette année revenir à... (roulement de tambours) : la combinaison anti-Ebola dernier cri. Un accoutrement sur lequel sont floqués les mots "virus Ebola", et composé de matières sans précédent : mi-synthétique, mi-ridicule. À noter, les bottes en plastique ne sont pas fournies. Il ne faut pas trop en demander non plus, le costume ne coûte "que" 79.99$.

Johnathon Weeks, PDG de la marque BrandsOnSale, qui a créé cet uniforme, a déclaré à The Atlantic :

Publicité

C’est Halloween, c’est un seul jour et si les gens le prennent au sérieux, c'est qu'ils ne savent pas ce qu’est Halloween.

4 500 morts : ben si, c'est sérieux...

Certains américains ont fait part de leur intérêt pour cette panoplie sur les réseaux sociaux :

Publicité

Je veux le costume Ebola pour Halloween

D'autres, ont trouvé une idée encore plus brillante pour faire face à cette future équipe de survivants... être carrément le virus Ebola :

Publicité

Je vais être Ebola pour Halloween

J'espère que je pourrais être comme le virus Ebola pour Halloween, ça serait super effrayant

D'autres internautes encore, immunisés contre ce virus appelé "mauvais goût", n'ont pas tardé à réagir :

Si vous portez un costume Ebola pour Halloween, je vais non seulement vous retirer de mes amis, mais aussi consacrer toute mon énergie à vous détruire.

Du côté des commerçants, l'incompréhension règne. Ils n'avaient certainement pas prévu dans leurs stocks ce type d'accoutrement. Un gérant de magasin de déguisements basé à New York a confié sa crainte à l'agence de presse Reuters :

Normalement, les costumes sont faits pour faire rire, mais là, le monde devient de plus en plus sérieux, ça fait peur.

À ce jour, l'épidémie Ebola ne faiblit pas sur le continent africain, et commence à taper à la porte de pays comme les États-Unis... et la France. Après le cap des 4 000 morts franchi il y a moins d'une semaine, la fièvre hémorragique a fait à ce jour près de 4 500 victimes en Afrique de l'ouest et environ 9 000 malades au total, selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui prévoit une explosion des cas en décembre.

Même s'il s'agit de ne pas céder à la paranoïa, le virus Ebola n'est pas à prendre à la légère. Arborer une tenue anti-Ebola n'est pas interdite, mais non recommandable tant l'ironie de l'action peut paraître déplacée à l'égard du contexte actuel.

Un conseil, donc : à la place de ce costume, préférez plutôt la tenue jaune de Walter White et Jesse Pinkman dans Breaking Bad. Il permettra de passer du statut "d'Ebola survivor" à celui de chimiste dealer de meth et surtout : d'avoir l'air moins con.

Par Rachid Majdoub, publié le 16/10/2014

Copié

Pour vous :