AccueilÉDITO

Vidéo : quand le corps devient un instrument de musique

Publié le

par Constance Bloch

Samedi 29 mars dans Tracks, Arte diffuse Mon corps est mon instrument, un reportage sur l'artiste Marco Donnarumma qui fait de la musique grâce à son corps.

Marco Donnarumma pendant une performance

Marco Donnarumma est un musicien pas vraiment comme les autres. Il crée des sons et des mélodies avec son corps, et en utilisant un instrument de musique qu'il a conçu : le "Xth  Sense". Grâce à des capteurs électriques répartis un peu partout sur sa peau, le jeune Italien capture les impulsions émises par ses muscles et les amplifie. En résulte des variations sonores uniques et fascinantes.

L'artiste raconte à Tracks que son "Xth Sense" est d'une extrême précision :

Tu peux même capter les bruits que fait ton sang en coulant dans tes veines. Et tu peux le régler pour qu’il filtre le craquement de tes os.

A l'aide de sa Bodymusic, Marco explore son corps d'une façon inédite en jouant de la musique grâce aux bruits émis par ses muscles, son sang ou son souffle. L'artiste italien s'est déjà produit dans plus de 50 pays, et ses performances mêlent à ses sons de la danse, de la vidéo et des jeux de lumière.

Moving Forest, London 2012 from MAT_OPEN on Vimeo.

Cette nouvelle façon de faire de la musique, Marco Donnarumma souhaite la partager et propose même sur son site des kits pour fabriquer son propre "Xth Sense". Une expérience hors du commun qui permet au performer d'explorer et de mieux connaître son corps :

La sensation est intense lorsque les vibrations humaines sont projetées dans l’espace et qu’elles pénètrent dans les corps des auditeurs. On connaît ça des boîtes, où on ressent très intensément les basses. La différence, c’est que ce sont des sonorités artificielles, elles ne sont pas aussi profondes, elles n’ont pas autant de strates que les sons qui viennent du corps humain. Car le corps humain est un système sacrément complexe.

À voir aussi sur konbini :