AccueilÉDITO

COP21 : la Marche mondiale pour le climat n’aura pas lieu

Publié le

par Jeanne Pouget

Dimanche 29 novembre prochain devait se tenir Place de la République la plus grande Marche pour le Climat de l'Histoire. Mais aujourd’hui, jeudi 19 novembre, la préfecture de police de Paris a annulé cette mobilisation pour des questions de sécurité.

En marge de la COP21, la conférence sur le climat organisée par les Nations unies, plusieurs mobilisations citoyennes étaient prévues. La Marche mondiale pour le climat le 29 novembre et le Sommet citoyen pour le climat le 12 décembre prochain. Ces défilés pacifiques ambitionnaient de réunir à Paris et dans plusieurs villes du monde des centaines de milliers de personnes de tous horizons afin de faire entendre aux leaders du monde entier l’urgence de la crise climatique.

Mais au lendemain des attentats ayant tué 132 personnes et fait 350 blessés, les mesures de sécurité renforcées prohibent ce type de regroupement de grande ampleur. La mobilisation se complique donc pour la société civile qui souhaite faire entendre sa voix aux 117 leaders venus du monde entier pour l’événement diplomatique, le plus important depuis la Seconde Guerre mondiale.

"Nous regrettons qu’aucune alternative n’ait été trouvé pour permettre nos mobilisations. Pour autant, nous sommes plus que jamais déterminés à faire entendre nos voix sur les questions de justice climatique" ont déclaré les organisateurs sur le site officiel de la Marche. En promettant de trouver "une forme alternative de mobilisation citoyenne, pour montrer que la COP21 ne se fera pas uniquement avec les négociateurs".

Si la grande Marche mondiale pour le climat ne pourra se tenir à Paris le 29 novembre, 57 marches sont prévues dans le reste du monde les 28 et 29 novembre. Et plus de 2173 évènements se préparent dans plus de 150 pays. Une participation virtuelle à ces marches est donc envisagée depuis la France par un soutien via les réseaux sociaux par exemple.

Lire aussi : COP21 : les Français pourront participer (virtuellement) à la Marche mondiale pour le climat

À voir aussi sur konbini :