La Nasa travaille sur un avion de ligne supersonique pour 2020

La Nasa travaille sur un avion supersonique, rapide et respectueux de l’environnement, et surtout moins bruyant que le Concorde. 

Les progrès et les ratés du Concorde ont suscité beaucoup d'intérêt de sa mise en service dans les années 1970 au début des années 2000. Présenté initialement comme l'avion du futur qui permettrait de voyager plus rapidement, il s'est avéré trop cher, trop étroit, trop bruyant. Cet exploit technologique franco-britannique s'est conclu par un échec et les vols commerciaux ont cessé en 2003, trois ans après un crash fatal.

Les turboréacteurs qui propulsaient le Concorde, et qui permettaient à l'engin d'atteindre les 2 000 kilomètres/heure, étaient tellement bruyants que l'avion supersonique a été interdit de survoler certains territoires. Forcément, ce genre de mesure a contribué à son déclin.

Publicité

Cependant, la Nasa a révélé qu’elle travaillait sur un modèle de jet supersonique bien plus discret que l'avion européen. Les grands voyageurs ne doivent pas perdre espoir : les engins du futur pourraient être plus rapides.

Au lieu de compter sur des turboréacteurs bruyants, la Nasa et l’entreprise Lockheed Martin Aeronautics ont l’intention de perfectionner un système de propulsion plus discret qui permettra à l'avion de survoler les territoires sans que le bruit soit trop gênant.

Publicité

De nouveaux plans du projet ont été dévoilés. Avec son bout pointu et ses ailes recourbées à l'arrière, le design de l'avion supersonique du futur rend hommage à la version originale du Concorde,

Interrogé sur le projet, l’administrateur de la Nasa Charlie Bolden a expliqué :

"La Nasa travaille dur pour rendre le trafic aérien plus respectueux de l’environnement, plus sûr et plus discret tout en développant un avion plus rapide et en construisant un système aéronautique plus efficace."

Publicité

Les essais et les améliorations du modèle vont continuer durant les 17 prochains mois et, si tout se déroule comme prévu, un avion civil pourrait être commercialisé et opérationnel d’ici 2020.

Voici le nouveau Concorde. (Photo: NASA)

Voici l'avion qui pourrait être le successeur du Concorde. (© NASA)

(Photo: NASA)

Les turboréacteurs bruyants seront remplacés par un système de propulsion plus discret. (© NASA)

Publicité

Par Kate Lismore, publié le 04/03/2016

Pour vous :