Les Pussy Riot attaquée par la milice russe, mercredi 19 février à Sotchi. (Crédits image : Morry Gash/Associated Press)

Les Pussy Riot ripostent sur YouTube

Le dernier coup d'éclat des Pussy Riot a été étouffé dans l'oeuf, mercredi 19 février à Sochi, non loin des Jeux Olympiques d'hiver. Le concert débuté par le groupe punk protestataire a été interrompu dans la violence lorsque des miliciens russes sont intervenus et ont attaqué les membres, rapporte l'agence Associated Press. Les Pussy Riot étaient sur le point d'interpréter leur nouvelle chanson, "Poutine va vous apprendre à aimer la Mère Patrie".

Mais avant même que le concert commence, les membres de la milice (force de soutien de la police dans la région) ont brisé leurs guitares. L'altercation, précise AP, a duré moins de cinq minutes. La police, arrivée plus tard sur les lieux, n'a procédé à aucune arrestation.

Une membre des Pussy Riot attaquée par la milice russe, mercredi 19 février à Sotchi. (Crédits image : Morry Gash/Associated Press)
Des membres du groupe punk Pussy Riot fouettés par un milicien, mercredi 19 février à Sotchi. (Crédits image : Morry Gash/Associated Press)

Publicité

Cette agression survient un jour après que deux membres de Pussy Riot (Nadezhda Tolokonnikova and Maria Aliokhina) ont été arrêtées, soupçonnées de vol et relâchées plus tard près de Sochi.

Jusqu'au sang

Les Pussy Riot ont réagi sur Twitter peu après l'incident. Aliokhina a posté une photo de ses blessures :

"Bâtons cosaques sur la poitrine" Une autre photo postée par la jeune femme montre un membre masculin du groupe, l'arcade sourcilière ouverte :

Publicité

"Le sourcil ouvert de l'un des membres #pussyriot après l'attaque des Cosaques. Ballons de gaz, fouets. La police n'a pas répondu.". Maria Alekhina et Nadejda Tolokonnikova, deux des membres originels de Pussy Riot, avaient été emprisonnées dans des camps de travail pendant deux ans pour "vandalisme" et "incitation à la haine religieuse", puis libérées en décembre dernier.

Publicité

La vidéo de leur agression de mercredi à Sochi est visible ci-dessous. Attention, certaines images peuvent choquer :

La riposte des Pussy Riots

Après avoir été fouettées devant les caméras de télévision et avoir exposé leurs blessures sur Twitter, les membres des Pussy Riot ont diffusé dans la foulée un clip vidéo sur YouTube. La chanson "Poutine va vous apprendre à aimer la Mère Patrie" compile des images de leur passage à tabac de la veille sur fond de Jeux Olympiques.

Publicité

En description de la vidéo, les punks en cagoules colorées demandent la libération de prisonniers politiques et dévoilent les paroles de leur chanson, en russe, mais aussi en anglais.

Par François Oulac, publié le 19/02/2014

Copié

Pour vous :