Affiche du film « Man From Earth » (2007)

À compter d'aujourd'hui, l’humanité vit à crédit jusqu'à la fin de l'année

La population mondiale a consommé toutes les ressources mises à sa disposition par la planète pour cette année 2017.

Affiche du film "Man From Earth" (2007)

C’est l’ONG Global Footprint Network qui est à l’origine de ce calcul. En prenant en effet en compte l’empreinte carbone, les utilisations d’eau ainsi que les ressources utilisées pour la pêche, la construction et l’élevage, l’ONG a estimé que, cette année, la date à laquelle la totalité des ressources de la planète pour un an sera consommée, est le mercredi 2 août. Aujourd'hui.

Publicité

C’est un peu plus tôt que l’an dernier, où la date était fixée au 8 août, et encore plus tôt qu’en 2015, où le jour calculé était celui du 13 août"Cette journée est passée de fin septembre en 1997 au 2 août cette année", alerte Global Food Network.

"Cela signifie qu’en sept mois, nous avons émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts ne pouvaient absorber en un an, nous avons pêché plus de poissons, coupé plus d’arbres, fait plus de récoltes, consommé plus d’eau que ce que la Terre a pu produire sur cette même période", indique dans un communiqué l’ONG de protection environnementale WWF. "Pour subvenir à nos besoins, nous avons aujourd’hui besoin de l’équivalent de 1,7 planète".

Mercredi 2 août 2017 sera donc celui "du dépassement", le jour à partir duquel l’humanité vivra à crédit. Mais WWF met en garde :

Publicité

"Vivre à crédit ne peut être que provisoire parce que la nature n’est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment."

Et le site de We Demain d’ajouter : "Précisons qu’il nous faudrait cinq planètes si la population mondiale vivait comme les habitants des États-Unis, contre 1,8 si elle vivait comme ceux du Brésil."

Par Cyrielle Bedu, publié le 02/08/2017

Pour vous :