AccueilÉDITO

Ce compte Instagram prouve que nous vivons déjà dans Blade Runner

Publié le

par Théo Chapuis

Le compte Instagram Blade Runner Reality tente de nous ouvrir les yeux : nous vivons déjà dans ce monde froid et déshumanisé illustré par Ridley Scott en 1982.

Quand Philip K. Dick écrivait Do Androids Dream of Electric Sheep ? (Les Adroïdes rêvent-ils de moutons électriques ?), paru en 1966, il était sans doute loin de se douter de la spectaculaire lignée qu'il engendrerait. Moins d'une vingtaine d'années plus tard, son roman était adapté avec le succès qu'on lui connaît par Ridley Scott, avec Harrison Ford dans l'un de ses rôles les plus inoubliables – juste devant Han Solo – sous le nom de Blade Runner. Le cinéaste, déjà redouté pour l'impressionnant Alien, le huitième passager, a bâti sur l'effort littéraire de l'auteur un monde futuriste fait de grillages, de béton et de bouches d'égout fumantes.

Truffé de Réplicants, androïdes esclaves des humains dissimulés dans la peau de nos congénères, le film fait de Los Angeles dans une futur (très) proche une cité froide, obscure et oppressante. Déshumanisée, la ville au climat désormais pluvieux semble s'étendre sur des proportions gigantesques, où toute faune a disparu et où seule règne l'omniprésence des traces de l'être humain. Ce n'est pas pour rien que ce film est devenu une référence obligatoire du mouvement cyberpunk.

Le futur à portée d'Instagram

Selon certains, c'est de la science-fiction. Selon d'autres, ça nous pend au nez. Et enfin, selon les petits malins derrière le compte Instagram Blade Runner Reality, c'est déjà arrivé. Sur la plateforme de partage de photos, des clichés nocturnes de notre monde urbain contemporain interrogent le confort auquel nous nous sommes habitués : gratte-ciels déments, éclairages au néon, logos de grandes marques omniprésents, architectures symétriques, absence de la nature, disparition de l'individu... Après tout, Blade Runner se déroule en 2019.

Certes, certaines photos sont plus réussies que d'autres. D'accord, ce ne sont que des photographies de villes américaines. Mais avec un peu de recul, un peu d'imagination et la musique de Vangelis dans les oreilles, même les humains se prêtent à rêver de moutons électriques.

"Do you like our owl?" ----------- #BladeRunner #TyrellCorp #DC #futuristic

Une photo publiée par Blade Runner Reality (@bladerunnerreality) le

À voir aussi sur konbini :