featuredImage

Comment la couleur de cette robe a rendu fou Internet

Internet peut parfois être pris d'une hystérie collective. En témoigne cette histoire de couleur d'une robe, résumée en cinq points cruciaux.

Si Booba se demande encore ce qu'il va bien pouvoir faire de tout son oseille, Internet a, depuis mercredi, une question d'une extrême importance qui s'est diffusée comme une trainée de tweets sur les réseaux sociaux, de Facebook à Twitter en passant même par feu Google +. Non, vous ne verrez aucune problématique liée à un sujet aussi important que l'actualité ukrainienne ou les dernières tribulations débiles et ignorantes de l'État islamique à Mossoul.

Juste un simple point interrogation disposé après une phrase toute conne et au-dessus d'une photo très moche :

Est-ce que cette robe est blanche et dorée ou bleue et noire ?

tumblr_nkcjuq8Tdr1tnacy1o1_500

Photo tirée du Tumblr Swiked, à l'origine de la photographie de la robe (Capture d'écran Tumblr)

Mais revenons un peu sur cette folie propre à Internet, que n'aurait pas renié le cinéaste Stanley Kramer, en cinq étapes.

Étape 1 de la folie : le mariage

Cette robe, en l'occurrence, est apparue sur la Toile ce mercredi 25 février, à la lueur du réseau social Tumblr. Elle a été "capturée" par une photographie prise lors d'un mariage qui s'est déroulé en Écosse le week-end dernier. À noter, détail très peu important, qu'il s'agit de la mère de la mariée qui l'a portée. Soit. À l'origine, histoire de mettre tout le monde d'accord sur au moins une chose, la couleur de sa parure est bleue et noire.

Étape 2 de la folie : la perception

Rien d'extraordinaire jusque-là. Jusqu'à ce que les internautes s'écharpent sur le duo de couleurs de ladite robe. Sur le Tumblr "Swiked", à l'origine de toute l'affaire, les avis divergent et des appels à l'aide sont lancés ("S'il vous plait, aidez-moi"; "Cette chose vient de changer de couleur juste devant moi, je ne sais pas ce qui vient de se passer") pour déterminer ce qu'il en est véritablement.

Le Tumblr Swiked, à l'origine de la photographie de la robe (Capture d'écran Tumblr)

Le Tumblr Swiked, à l'origine de la photographie de la robe (Capture d'écran Tumblr)

Les internautes ne savent plus où donner de la tête. Rapidement, le sujet débarque en trombe sur les réseaux sociaux.

Étape 3 de la folie : la médiatisation

Habitué à être une caisse de résonance du web, BuzzFeed a été le premier média à relayer l'interrogation à ses lecteurs. Pour cela, rien de plus simple pour le site américain, après avoir introduit son sujet comme une émission de Zone Interdite ("Cette question a fait exploser Internet, divisé une nation et brisé des familles") : faire un sondage.

Les résultats donnent l'avantage au combo "blanc-dorée" avec plus d'un million de votes à ma gauche et 523 000 à ma droite. Deux camps s'opposent. À 11 heures du matin heure française, l'article avait été visionné plus de... 20 millions de fois.

Les résultats du vote, à 11h48 heure française (Capture d'écran du site BuzzFeed)

Les résultats du vote, à 11h48 heure française (Capture d'écran du site BuzzFeed)

Un site aussi respecté que Mashable en a même fait sa une. Une une qui permet à l'internaute, via un dossier composé de plusieurs articles, de comprendre de quelle couleur est la robe, de trouver la robe à l'achat sur Internet (pour seulement 77 dollars !) et de consulter les échanges de "15 personnes débatant autour de la couleur de la robe".

(Capture d'écran du site Mashable)

(Capture d'écran du site Mashable)

Étape 4 de la folie : les hypothèses

Mais en parallèle, c'est une guerre des hypothèses qui fleurit sur Internet, comme si l'espèce humaine toute entière était en danger. Certains y ont vu l'œuvre des illuminatis, d'autres ont cru être daltoniens sans en connaître la définition (du coup, ils ont cherché sur Google) tandis que Taylor Swift et Kim Kardashian ont participé au débat.

Comme lors d'une élection présidentielle, BuzzFeed a sorti une carte des États-Unis entre les États déclarant être pro "white&gold" et ceux étant pro "blue&black".

Étape 5 de la folie : l'explication, le final

Mais quel est finalement le happy ending de tout ce ramdam Internet ? La perception diffère selon les personnes. En gros, les couleurs que nous percevons n'ont rien d'universelles, chaque être humain sur Terre possédant des photorécepteurs qui sont "plus ou moins sensibles à la longueur d'onde et à l'intensité de la lumière qui frappe la rétine. Ensuite, l'information est transformée en signal électrique qui remonte par le nerf optique, puis l'image est recréée par le cortex" nous explique très sérieusement 20minutes.

Chacun aura donc la vérité de sa perception, contre l'avis de l'autre. De la même manière que cette illusion d'optique de l'échiquier d'Adeslon, comme le souligne BuzzFeed, donne à notre cerveau l'impression que les cases à A et B sont de couleurs différentes – alors qu'il n'en est rien. On aura au moins appris un truc.

Cone

L'échiquier d'Adeslon (Crédit Image : Wikipedia)

Aussi, si vous voulez en savoir plus, AsapScience a essayé d'expliquer de manière pédagogique pourquoi vous pouvez parfois voir la robe en bleue et noire, et une autre fois en dorée et blanche. L'idée ? Elle est dorée et blanche si seulement votre perception vous fait penser qu'il fait soleil et que la scène se passe à l'extérieure. Elle est bleue et noire si votre perception vous fait penser que la lumière est artificielle.

Deux éléments d'environnement que nos yeux ne peuvent distinguer dans cette photographie car elle est seulement anglée sur la robe. Une ambiguïté à laquelle notre cerveau essaye de répondre.

Par Louis Lepron, publié le 27/02/2015