Comment les fêtes foraines nous la font à l'envers avec leurs machines à pinces

Révélation choc : les machines à pinces sont toutes truquées, de façon à maîtriser et réguler les gains des joueurs à travers plusieurs données et outils. Explications.

Garde ton argent de poche et va plutôt t'acheter plein de bonbons : tu n'auras jamais ces peluches.

Garde ton argent de poche et va plutôt t'acheter plein de bonbons : tu n'auras jamais ces peluches, jeune.

On nous a donc menti. Durant tout ce temps. Enfance, adolescence, vie gâchées. Pigeonnés. L'air con. Con, au simple fait de repenser à tous ces moments où une question s'est posée dans les allées d'une fête foraine : "mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de tout cet oseille."

Publicité

Et qu'une réponse s'est imposée : "la dépenser dans des jeux à la con pour tenter de gagner une peluche à la con pour assouvir les envies à la con de la personne à la con qui m'accompagne... ou personnelles en cas de solitude". Des jeux pour lesquels l'être humain est prêt à dépenser une somme supérieure au prix convoité, juste pour le plaisir de la gagne. Et plus on perd, plus l'on joue. Et plus on joue, plus l'action d'arrêter devient inconcevable.

Voilà, l'engrenage dans lequel le client se retrouve embarqué. Un engrenage encore plus traître quand on sait que tout est calculé. Une pièce, une défaite : vous pensiez à de la malchance, et bien non, cela était prévu. Allez, fin du suspense : voici comment l'humanité s'est fait douiller par une boîte de verre et une pince télécommandée. Et ce n'est pas un coup des illuminati, même si la haute sophistication du système pourrait le laisser croire.

Une mécanique si bien ficelée et huilée que le facteur chance n'existe... qu'au plus profond de notre crâne. Tout est finement pensé. La preuve noir sur blanc, avec ce manuel d'utilisation d'une machine récente, consultable ici et relayé par La Boîte Verte.

Publicité

Capture d'écran du manuel d'utilisation d'une machine à pinces (source : La Boîte Verte)

Capture d'écran du manuel d'utilisation d'une machine à pinces (source : La Boîte Verte)

Pas de hasard, les gains et pertes sont contrôlés

En réalité, la pince que vous guidez n'a pas le même degré d'intensité de fermeture selon les prises. Comprenez par là la force avec laquelle elle attrape l'objet ciblé. Mais comment cela se fait-il, Jamy ? Et bien c'est très simple compliqué, Fred. C'est en fait un actionneur électrique qui permet à la pince de se fermer, et qui gère la force avec laquelle elle capture l'objet. Une force qui varie d'une prise à l'autre, en fonction de l'intensité du courant reçu par l'actionneur électrique.

Et cette intensité est modulable... par le propriétaire de la machine. Ce dernier peut ajuster la force avec laquelle la pince se ferme, avec une précision millimétrée. Et vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Plus fourbe encore, l'existence de deux niveaux de tension : l'un lorsque la pince se ferme sur l'objet, l'autre pendant qu'elle le remonte. Eh oui, le nounours orphelin vous glisse entre les mains alors que vous pensiez être sur le point de l'adopter. Ce système provoque alors chez le joueur un syndrome portant le nom très explicite de : "merde, j'étais à deux doigts de l'avoir, je tente de nouveau ma chance".

Publicité

Et ce n'est pas tout. Un système de probabilités est mis en place par le propriétaire de la machine, via son fameux actionneur électrique. Une fois programmé, l'outil applique un pourcentage d'essais gagnants à la machine en lui injectant de temps à autre une dose d'électricité plus importante pour que la pince ne lâche pas le jouet. Car oui, il faut parfois laisser filer quelques peluches pour faire croire aux joueurs qu'il est possible de remporter un lot. Un peu comme le loto et autres jeux de grattage, ou comme l'amour et autres parties de cœur...

Plus sérieusement, l'heure est grave. Là, vous vous dites : "mais t'es con mec, il suffit de rester à côté d'une machine, compter combien de tentatives infructueuses il y a entre chaque tour gagnant, et t'es le roi de la foire !" Oui, c'est le genre de théorie que l'on trouve sur Internet pour gagner à tous les coups. Et bien non, détrompez-vous. Les probabilités dont on parlait un peu plus haut sont aléatoires. Le propriétaire du jouet a la possibilité de faire varier la fréquence des parties gagnées, ce qui rend impossible tout calcul.

Capture d'écran du manuel d'utilisation d'une machine à pinces (source : La Boîte Verte)

Capture d'écran du manuel d'utilisation d'une machine à pinces (source : La Boîte Verte)

Publicité

Un profit assuré à distance

Attendez attendez : CE N'EST PAS TOUT. Vous pensiez en avoir terminé avec tout ce système, mais croyez-le, il est aussi complexe et sournois que celui des illuminati. Un algorithme permet à l'"arnaqueur" – appelons-le ainsi – d'enregistrer dans sa machine certaines données, à savoir le prix d'une partie, la valeur moyenne des lots et le taux de profit qu'il souhaite atteindre.

Une fois ces indications prises en compte, la machine va les confronter et calculer précisément le nombre de parties gagnantes qu'elle doit administrer aux joueurs pour que le propriétaire puisse atteindre le rendement qu'il souhaite. Et si faille il y a, admettons à cause d'un joueur un peu trop chanceux qui n'était pas censé gagner à cet instant T, la machine s'adapte et retient un peu plus longtemps ses jouets. Si ce n'est pas complètement dingue, ça.

Capture d'écran du manuel d'utilisation d'une machine à pinces (source : La Boîte Verte)

Capture d'écran du manuel d'utilisation d'une machine à pinces (source : La Boîte Verte)

Et sérieusement, vous pensiez que c'était tout ? Ce serait sous-estimer les illuminati, qui sont certainement derrière toute cette supercherie, finalement. La chance, cette fameuse chance, qui est contrôlée et administrée en fonction des désirs du forain, est répartie entre plusieurs zones de jeu, dans le jeu. Comme illustré ci-dessus. Le tout en fonction de la valeur des lots. Ainsi, les jouets partiront à des fréquences différentes selon la zone dans laquelle ils sont disposés.

Statistiques et autres données à disposition, le propriétaire de la cabine hantée d'escroquerie peut contrôler son bien à distance, et ajuster en temps réel les fréquences en fonction des gains enregistrés. Ça y est, vous pensez enfin que c'est fini ? Eh bien vous avez raison. Maintenant, chialez.

Bah ouais.

Bah ouais.

Vous êtes en tout cas prévenus. Si vous souhaitez toujours faire plaisir à votre petit(e) ami(e), évitez la machine à pinces, racontez-lui plutôt les dessous de ce jeu et optez pour une pomme d'amour si vous ne savez toujours pas quoi faire de tout cet oseille.

Par Rachid Majdoub, publié le 10/04/2015

Copié

Pour vous :