AccueilÉDITO

Au Colorado, les jeunes ne fument pas plus depuis la légalisation

Publié le

par Thibault Prévost

Crédit: Flickr/ Creative Commons

Les chiffres publiés par les autorités sanitaires locales montrent que la consommation de marijuana n'a pas sensiblement augmenté depuis sa légalisation en 2014.

(© Flickr/Creative Commons)

Contrairement à la logique qui pourrait immédiatement nous venir à l'esprit lorsque l'on évoque la légalisation du cannabis, celle-ci n'entraîne pas d'augmentation significative du nombre de fumeurs, notamment chez les jeunes.

Dernier exemple en date : l'État américain du Colorado, qui a rendu légal l'usage de la substance à des fins récréatives, en janvier 2014. Selon un bilan dressé par les pouvoirs publics locaux, le changement de statut de l'herbe n'a pas entraîné de hausse de la consommation, comme pouvaient le craindre les détracteurs de la loi.

Situé légèrement en-dessous de la moyenne nationale les années précédentes, l'État s'y maintient encore en 2016, avec un jeune sur cinq ayant consommé de la weed dans les 30 derniers jours, selon une étude menée sur 17 000 jeunes. Si la consommation de marijuana a effectivement augmenté d'un point entre 2013 et 2015, comme le précisent les Décodeurs du Monde, les niveaux de consommation restent largement inférieurs (environ 4 points) à ceux de 2009.

Une tendance qui se retrouve dans un autre exemple bien connu de tout adolescent européen fumeur de weed : les Pays-Bas. Au pays de Van Gogh et des blunts goût champagne, où l'herbe est dépénalisée depuis 1976, les jeunes fument de moins en moins. Entre 1997 et 2005, selon une étude de l'université de Berkeley, la part des jeunes Néerlandais à avoir fumé du cannabis au cours de l'année précédente serait ainsi passée de 14,3 % à 11,4 %. En France, pays qui se targue de posséder l'une des politiques les plus répressives d'Europe sur le sujet, 40,9 % des citoyens ont déjà consommé du cannabis soit le taux le plus élevé d'Europe. Coïncidence?

À voir aussi sur konbini :