AccueilÉDITO

Coke ou éoliennes : une carte indique dans quel domaine chaque pays est le meilleur

Publié le

par Louis Josse

© Information is Beautiful

Vous pensiez la France leader en gastronomie, ou l'Allemagne championne de la bière ? Et bien pas du tout. Le site britannique Information is Beautiful nous propose une carte compilant les domaines dans lesquels chaque pays est le meilleur, et pas mal de surprises sont au rendez-vous. 

(© Information is Beautiful)

David McCandless et son équipe de fanas de statistiques ont encore frappé, après nous avoir notamment montré si les films inspirés d'histoires vraies... étaient vrais. Cette fois-ci, le site Information is Beautiful nous propose une carte mondiale montrant dans quel domaine chaque pays est le numéro un. Parfois drôles, parfois logiques, parfois improbables et parfois effrayants, les résultats – fondés sur des données récoltées entre autres par la BBC ou la CIA – forment un tout éclectique.

Mise à jour d'une première carte publiée en 2010, on constate que la France se positionne tout en haut du classement de la consommation de whisky : avec en moyenne 2,15 litres par habitant et par an, les Français devancent confortablement les Uruguayens ou les Américains. L'Allemagne détient quant à elle un record ignoré : celui du passeport le plus puissant, donnant accès à 177 pays sans visa. Un rêve de globe-trotter. De leur côté, le Danemark est en pôle position de l'énergie éolienne, tandis que le Pérou est le plus grand producteur de cocaïne. Mais la palme du titre le plus cool revient sans aucun doute à la Mongolie, leader mondial du nombre de vélociraptors. Que les amateurs de Jurassic Park ne s'emballent pas trop vite : ces derniers sont, bien évidemment, à l'état de fossiles.

Côté mauvaises nouvelles, la première place (ou dernière ?) de l'Angola dans le domaine de la mortalité infantile, avec un enfant sur six ne dépassant pas l'âge de cinq ans, tire la sonnette d'alarme à propos d'une situation que l'Unicef dénonce régulièrement. La Chine, pays ayant le plus de journalistes incarcérés (le Comitee to Protect Journalists en dénombrait 49 fin 2015), fait également figure de mauvais élève mondial.

Retrouvez ici toutes les sources utilisées par Information is Beautiful.

À voir aussi sur konbini :