AccueilÉDITO

Un rapport de la CIA dévoile enfin la vérité sur les OVNI

Publié le

par Constance Bloch

Dans un rapport rendu public, l'agence de renseignement américaine confirme qu'elle est à l'origine des nombreux OVNI aperçus dans les années 50.

L'avion du programme U-2. © REUTEURS

Les OVNI font partie de ces sujets qui déchainent les passions et amènent à développer toute une série de théories plus ou moins vraisemblables. Car il faut bien l'avouer, un grand nombre d'entre nous veut croire que l'être humain n'est pas seul, et que s'ils ne ressemblent pas forcément à E.T, il y a bien des extraterrestres qui peuplent les confins de la galaxie.

Depuis des décennies, de nombreuses hypothèses relient les appareils du gouvernement américain à la recrudescence de soucoupes volantes dans les années 50. Mais aujourd'hui, elles sont bel et bien confirmées par un rapport de la CIA rendu public sur les activités secrètes de reconnaissance aérienne menées entre 1954 et 1974, et relayé par France Info.

Quand le ciel se peuple d'OVNI

La première vague massive relatant des activités paranormales dans le ciel des États-Unis - et un peu partout dans le monde - se déroule dans les années 50. De nombreux articles commencent à relater les histoires de personnes qui disent avoir aperçu des engins volants. Et l'une des toutes premières affaires - et l'une des plus marquantes - de l'époque est celle de Roswell - qui donnera notamment une série télé qui ne durera que deux ans.

En effet, c'est en juillet 1947 qu'un objet volant non identifié s’écrase au Nouveau Mexique. Les restes de ce qui ressemble à "une soucoupe volante" sont récupérés par les militaires américains puis examinés dans la fameuse zone 51. Le mystérieux incident est alimenté pendant des années par la presse internationale ainsi que par l'imagination débordante d'Hollywood, de Independance Day à Men In Black en passant par Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal.

Roswell Daily Record, 8 Juillet 1947.

Quelques années après cette affaire, les appels et les témoignages s'intensifient auprès de l’US Air Force à Dayton : le ciel connait une animation lumineuse inhabituelle et les citoyens américains sont persuadés d'assister à une activité extraterrestre.

Des "soucoupes volantes" américaines

Ces témoignages sont basés sur des faits bien réels et ne sont pas le fruit de l'imagination débordante des citoyens américains. On en a la confirmation aujourd'hui grâce à un rapport datant de 1998 dans lequel la CIA lève le voile sur U-2, un programme ultrasecret de reconnaissance aérienne mené entre 1954 et 1974. Il serait à l'origine d'une très grande partie de ces témoignages, et ce qui était perçu comme des "soucoupes volantes" sont en réalité des avions américains qui espionnaient l'URSS au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Alors qu'à l'époque les avions civiles volent à 6.000 mètres de haut et les meilleurs appareils militaires à environ 12.000, le Lockheed U-2 peut quant à lui atteindre les 20.000 mètres d'altitude. Un niveau de vol qui réfléchissait les rayons du soleil à toute heure (de jour comme de nuit) sur l'avion, donnant l'illusion d'un halo de flamme à l'allure surnaturelle.

Image d'illustration d'un OVNI.

Bien que le gouvernement américain a eu connaissance de ces activités militaires ultra-confidentielles, cela ne l'a pas empêché de prendre très au sérieux la vague de témoignages et de lancer en parallèle l'opération "Blue Book" en 1952, destinée à étudier le phénomène des OVNI. Que la CIA confirme que Roswell n'était en fait qu'une sombre histoire d'espionnage au cours de la guerre froide, soit. L'existence d'une vie extra-terrestre n'est en tout cas en rien remise en cause. 

À voir aussi sur konbini :