Chine : la viande de chien sur le point d’être interdite à la vente au festival de Yulin

Deux associations de défense des droits des animaux ont reçu des témoignages concordants.

Le tristement célèbre festival de la viande de chien de Yulin, dans le sud de la Chine, aurait reçu une interdiction de vendre de la viande de chien aux visiteurs. Le rassemblement a provoqué de nombreuses polémiques, et après des années de protestations des défenseurs des droits des animaux, il semblerait que pour l’édition 2017, au mois de juin, aucune viande de chien ne sera vendue pour la première fois.

(Photo: Animals Asia)

(© Flickr, Animals Asia)

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

National Geographic indique que les associations Humane Society International et Duo Duo Animal Welfare Project ont publié un communiqué de presse commun le 17 mai dans lequel elles annoncent que le gouvernement aurait décidé d’interdire aux restaurants, échoppes de rues et autres commerçants de vendre de la viande de chien pendant l’évènement. Ils ignorent si cette interdiction s’appliquera à la viande de chat, également préparée lors de ce festival.

Choquant de nombreux pays, la vente, la préparation et la consommation de viande de chien et de chat est une tradition dans cette région de la Chine. En revanche, le festival Yulin en lui-même est plutôt récent, puisqu’il a été créé en 2010. Des rumeurs circulent sur la provenance des chiens vendus sur place, qui seraient volés à leurs propriétaires et porteraient toujours leurs colliers. Les associations de défense des animaux avancent que les techniques utilisées pour tuer les animaux à Yulin seraient les plus cruelles au monde.

Cependant, contrairement aux informations répandues dans les médias, tous les Chinois ne sont amateurs de cette pratique. À commencer par les jeunes du pays, qui sont particulièrement opposés à la consommation de viande de chien.

Publicité

(Photo: Animals Asia)

(© Flickr, Animals Asia)

Andrea Gung, président de l’association Duo Duo Animal Welfare Project a commenté :

"Même si l’interdiction est temporaire, nous espérons qu’elle aura un effet domino, et qu’elle mènera à terme à l’effondrement du marché de la viande de chien.

Cette interdiction confirme la tendance constatée selon laquelle Yulin et le reste du pays sont en train de changer pour le mieux."

Publicité

Cependant, les représentants du festival Yulin n’ont pas encore confirmé cette interdiction dans la presse, selon National Geographic. Les défenseurs de la cause animale espèrent cependant que cette interdiction sera vraiment mise en place, et qu’elle sera "un clou dans le cercueil" de cette coutume. Si c’est le cas, ils estiment peu probable que les commerçants et les restaurateurs puissent accepter de servir gratuitement leur viande de chien.

En 2014, une pétition lancée sur Change.org avait réuni environ 4,5 millions de signatures pour mettre fin à cette tradition, dont celles de célébrités comme Ricky Gervais, la chanteuse britannique Leona Lewis et le rockeur américain Richard Marx.

Si manger de la viande de chien est toujours légal en Chine, il est illégal de la voler. Si l’interdiction est adoptée, on peut imaginer un futur où les deux pratiques seront prohibées.

(Photo: Animals Asia)

(© Flickr, Animals Asia)

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Lydia Morrish, publié le 22/05/2017

Copié

Pour vous :