AccueilÉDITO

La Chine veut réduire de moitié sa consommation de viande

Publié le

par Matthew Kirby

Dans le but de lutter contre le changement climatique, le gouvernement chinois a publié une série de recommandations qui encouragent les habitants du pays à manger moins de viande.

Le gouvernement chinois a fait part de son intention de réduire de 50 % la quantité de viande consommée dans le pays. Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

Selon les recommandations formulées par le ministère de la Santé, le gouvernement suggère donc au 1,3 milliard d’habitants que compte la Chine de consommer 40 grammes de viande par jour, au lieu de 75 (un Big Mac contient 66 grammes de viande). 

Les militants écologistes ont célébré cette initiative, persuadés qu’un changement des habitudes alimentaires pourrait considérablement réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Depuis que la Chine est devenue une puissance économique, la consommation de viande a atteint un niveau normal (63 kilos par personne et par an en 2016) alors que ce produit était une denrée rare auparavant (13 kilos par an en 1982).

La Chine consomme désormais environ 28 % de la viande du monde entier. Mais en termes de quantité par personne, leurs homologues américains et australiens en mangent deux fois plus.

L’élevage industriel produit environ 14,5 % des émissions qui réchauffent notre planète, ce qui représente plus que les gaz dégagés par toutes les voitures du monde.

Les animaux de ferme émettent des niveaux élevés de méthane (un gaz à effet de serre assez puissant) et les nombreux engrais utilisés sur les terres cultivées dégagent des quantités importantes de carbone.

Si tous les Chinois suivent les nouvelles recommandations du gouvernement, les émissions de carbone provenant du bétail en Chine pourraient chuter et atteindre un milliard de tonnes d’ici 2030, au lieu du 1,8 milliard de tonnes que les prévisions annoncent pour l'instant.

Si aucune mesure n'est prise, l'augmentation des émissions de carbone prévue pourrait avoir un impact néfaste sur la santé publique et sur les réserves d'eau, qui contiennent déjà un taux élevé de substances polluantes, selon un rapport de WildAid.

Réduire la consommation de viande de moitié serait un véritable pas en avant pour atteindre les objectifs climatiques fixés lors de la Cop21, comme l'a rappelé James Cameron :

"Réduire la demande d’aliments de provenance animale est essentiel si nous voulons limiter le réchauffement climatique à 2 degrés comme il a été décidé à la COP21."

Le réalisateur canadien a travaillé sur la campagne de publicité qui encourage les Chinois à manger moins de viande dans le but de faire un geste pour l'environnement. 

Voici une vidéo des coulisses avec James Cameron et Arnold Schwarzenegger :

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

À voir aussi sur konbini :