AccueilÉDITO

La Chine a bien construit son bus qui passe au-dessus du trafic

Publié le

par Thibault Prévost

Après avoir dévoilé un bus-tunnel qui "enjambe" le trafic et transporte 1 200 passagers, le gouvernement chinois a commencé les tests à taille réelle. Fou.

Et si la Chine avait vraiment trouvé la parade à son sempiternel problème d'embouteillages démesurés ? Après avoir dévoilé en mai, lors d'une exposition, la maquette fonctionnel d'un nouveau type de véhicule, un bus géant sur rails placé au-dessus de la route et capable de transporter jusqu'à 1 200 passagers, l'entreprise Transit Explore Bus (TEB) est entré dans la phase de test du projet, précise l'agence Xinhua. Ce bus improbable existe donc : il s'appelle TEB-1 et est déjà en circulation à l'heure où nous écrivons ces lignes, dans la ville de Qinhuangdao, dans le nord-est du pays.

Si le premier prototype n'est évidemment pas encore conçu pour transporter 1 200 passagers, le TEB-1 a quand même déjà une allure digne d'un roman graphique de Mézières ou Mœbius : 22 mètres de long, 5 mètres de haut, 8 mètres de large, et une capacité de 300 passagers perchés au-dessus du trafic tandis que deux voitures peuvent passer sous le véhicule côte-à-côte, sans souci.

Pour la Chine, le TEB-1 est une solution prometteuse pour résoudre les problèmes environnementaux liés à l'explosion du nombre de conducteurs dans le pays. Le bus, qui fonctionne à l'électricité, pourrait remplacer jusqu'à 40 véhicules traditionnels... dans un avenir que l'on imagine quand même plutôt distant, vu les aménagements que le déploiement d'un tel bus suppose sur la voie publique.

À voir aussi sur konbini :