AccueilÉDITO

À Chicago, un policier porte plainte contre la famille du jeune homme qu'il a tué

Publié le

par Juliette Geenens

L'officier Robert Rialmo, s'affirmant traumatisé par l'événement, réclame entre 50 000 et 10 millions de dollars à la famille de Quintonio LeGrier, mort sous ses balles en décembre 2015.

967 personnes on été tuées par la police américaine en 2015. ©Garrett Wilber

En décembre 2015, à Chicago, Quintonio LeGrier, jeune homme de 19 ans et sa voisine Bettie Jones avaient été abattus par le policier Robert Rialmo. Le 5 février dernier, l'agent de police demande à la famille LeGrier entre 50 000 et 10 millions de dollars de dommage pour "traumatisme émotionnel extrême". 

Les faits remontent au 26 décembre dernier. Un jour après le réveillon de Noël, une patrouille de la police de Chicago se rend au domicile des LeGrier, suite à un appel pour troubles du voisinage. Les autorités doivent faire face à une dispute entre le fils de la famille, Quintonio, et son père. Confronté aux policiers, Quintonio menace l'officier Rialmo avec une batte de base-ball. Le policier tire alors huit fois, touchant mortellement le jeune homme ainsi que la voisine du dessous, Bettie Jones. Quintonio et Bettie étaient tous deux noirs. Le policier, lui, est blanc.

Trente jours de suspension

Si ce drame s'est déroulé il y a deux mois, mais l'enquête étant toujours en cours, aucune version officielle de l'affaire n'a été encore établie. Dans sa plainte, Robert Rialmo déclare avoir "cru raisonnablement que s’il n’avait pas utilisé la force pour donner la mort à LeGrier, celui-ci l’aurait tué". Le policier avoue également que la mort de Bettie Jones est accidentelle puisqu'il dit ne pas l'avoir vue au moment où il a fait feu. Les témoins de la scène affirment que le policier n'avait aucune raison de sortir son arme de service. Voici ce qu'on peut lire dans la plainte du policier :

"Le fait que les actes de LeGrier ont obligé l’agent Rialmo à l’abattre et à tuer accidentellement Bettie Jones, a causé et continue de causer un traumatisme émotionnel extrême."

L'officier espère que sa plainte permettra à sa version des faits d'être entendue. En attendant c'est une somme comprise entre 50 000 et 100 millions de dollars qu'il exige de la famille. Robert Rialmo a écopé de 30 jours de suspension suite à la fusillade, mais il n'a pas été démis de ses fonctions. L'avocat de la famille LeGrier, Me Basileios Foutrisn'en revient toujours pas et a déclaré au Chicago Tribune, outré : 

"Après avoir tiré sur un adolescent dans le dos, ce lâche a le toupet de poursuivre sa famille en justice ? C'est une nouvelle bassesse de la police de Chicago.

Cette histoire vient renforcer les statistiques aberrantes des violences policières aux États-Unis : 967 citoyens sont décédés lors de confrontations avec les forces de l'ordre en 2015.

À voir aussi sur konbini :