AccueilÉDITO

Des chercheurs inventent une seconde peau qui va nous débarrasser des rides

Publié le

par Olivia Cassano

Des chercheurs américains sont en train de mettre au point un produit qui permet d’empêcher la formation de rides. Ce nouveau soin prendra la forme d’une "seconde peau".

© Metropolitan Film Export

La quête de la jeunesse éternelle fait rage. Aujourd'hui, les crèmes anti-rides et les produits qui raffermissent la peau ne manquent pas dans les rayons.

C'est la science qui est derrière tous ces progrès et le XXIe siècle a vu défiler toute une panoplie de nouveaux produits que nous utilisons au quotidien et de nouvelles astuces pour paraître plus jeune, du Botox à l’appli Facetune en passant par le gin distillé avec du collagène. Mais au lieu d’essayer de parfaire la peau que vous avez déjà, ne serait-il pas plus pratique d’en adopter une toute belle, toute neuve ? Désormais, c'est possible... enfin presque : des scientifiques planchent sur le sujet.

Les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de Harvard ont développé une substance qui a la texture d'une crème et qui protège temporairement votre peau.

Ce soin à base de silicone, baptisé "XPL", est composé de produits et est appliqué en deux étapes : la première couche est un gel qui contient du polymère, et la seconde, une crème qui sert de catalyseur. Le tout forme une sorte de "seconde peau" très fine, douce, élastique et invisible qui raffermit la peau et augmente son élasticité.

"C’est une couche invisible qui forme une barrière, qui propose une amélioration cosmétique, et peut potentiellement administrer un soin à une zone de la peau en particulier qui nécessiterait un traitement, a expliqué à MIT News Daniel Anderson, l’un des chercheurs qui travaillent sur XPL. Ces trois éléments réunis peuvent vraiment rendre son utilisation idéale pour les humains."

© Melanie Gonick/MIT

Le XPL ne permet pas seulement de se débarrasser des rides. Il peut être utilisé pour administrer des produits qui protègent et soignent la peau abîmée, en étant appliqué sur des plaies par exemple. Mais le consommateur lambda sera sans doute plus intéressé par son potentiel anti-âge.

Si de nombreux produits cosmétiques affirment qu’ils vont réduire les rides et effacer les signes de vieillissement, le MIT semble avoir développé un vrai lifting en tube. On ne sait pas encore quand cette "seconde peau" sera commercialisée, ni si elle sera abordable, donc en attendant, il est préférable d’abandonner les cigarettes, de mettre de la crème solaire et de boire beaucoup d’eau.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

À voir aussi sur konbini :