AccueilÉDITO

Chasse à la baleine : les Anonymous hackent plusieurs sites du gouvernement islandais

Publié le

par Jeanne Pouget

Sur leur compte Twitter officiel, les Anonymous annoncent avoir piraté cinq sites du gouvernement islandais. Une action revendiquée en réaction à la politique du pays qui persiste à chasser la baleine à des fins commerciales, en dépit d’un moratorium international prohibant cette pratique depuis 1986.

Les sites gouvernementaux visés incluraient ceux du Premier ministre, du ministre de l’Ecologie et du ministre de l’Intérieur qui auraient été mis hors service entre vendredi soir et samedi midi. Pour l’heure, les intéressés n’ont pas commenté cette action.

Les pays comme l’Islande, la Norvège et le Japon sont fréquemment épinglés par la communauté internationale pour leur non-respect des réglementations interdisant strictement la chasse à la baleine. Depuis 1945, les règles sont fixées par la Commission baleinière internationale (CBI) dont l’Islande fait partie, sans pourtant les appliquer.

Un double jeu qui n’a pas échappé aux Anonymous. Dans une vidéo publiée le 25 novembre dernier, ils exhortaient déjà à protéger ces mammifères en danger et prévenaient que l’Islande faisait désormais partie de leurs cibles :

L’Islande ne respecte pas le moratorium établi en 1986 […] Depuis 2006, 500 tonnes de nageoires ont été vendues et exportées par les baleiniers islandais au Japon pour un chiffre d’affaires de 15 millions de dollars […] La chasse au harpon est abominable et tue les baleines dans de lentes souffrances […] Ces pratiques nous dégoutent, il est temps de faire connaître ces atrocités […] Les cétacés n’ont pas de voix, nous serons la leur.

Ce piratage intervient alors que la question de la chasse commerciale à la baleine ressurgit dans l’actualité. Lundi 30 novembre, le Japon a annoncé officiellement reprendre la chasse « scientifique » à la baleine, une pratique dénoncée en haut lieu comme une chasse commerciale déguisée.

À lire --> Le Japon reprend la chasse à la baleine dans l'Antarctique

À voir aussi sur konbini :