Chanel était en mode geek pour son défilé de la Fashion Week

Pendant que certaines marques se tournent vers le durable et l'éthique, Chanel a choisi la robotique.

Karl Lagerfeld a le sens du spectacle pour la Fashion Week de Paris. On se souvient encore de la création d’un décor de supermarché factice, ou encore d’un théâtre en ruines il y a quelques années. Pour présenter la collection printemps-été 2017 cette année, lors du défilé du 4 octobre, il a choisi de transformer le Grand Palais en salle de serveurs digne des géants de la Silicon Valley.

Publicité

Deux mannequins coiffées de casques de robots et vêtues du classique tailleur Chanel ont ouvert le bal. Des silhouettes à mi-chemin entre la petite copine de Wall-E et les Daft Punk, qui ont donné le ton de ce défilé ambiance 2.0. Le show, rythmé par un remix du tube I Feel Love de Donna Summers, était impressionnant.

Si le décor était futuriste, les modèles semblaient plutôt inspirés des années 1980. Karl Lagerfeld a joué sur le mélange des genres, en se concentrant sur la combinaison chaussures plates, vestes et jupes de tailleurs et casquettes à l’envers. Le tout en associant les couleurs et les matières comme le tweed et la dentelle, dans le style qui fait l’identité de la marque : une modernité chic à la limite de la provocation.

 

Futuristic purses @chanelofficial - repost @vmagazine ❤️

A video posted by Shopper Doll (@shopper_doll) on

Publicité


Dans une vidéo promotionnelle, Karl Lagerfeld détaille :

Publicité

"Les salles de serveurs appartiennent à notre époque. Cela s’accorde avec l’idée de la femme moderne, indépendamment de l’ère, du siècle et des circonstances.

C’est n’est pas la technologie froide. C’est la technologie intime. Même si vous n’aimez pas cette idée, la technologie dirige le monde, elle le modifie et facilite la vie."

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Lydia Morrish, publié le 07/10/2016

Copié

Pour vous :