Le premier championnat de nage de sirène vient d'avoir lieu en Allemagne

Les Allemands raffolent de ce sport peu conventionnel. On fait le point sur le premier championnat.

Loin de rester une simple obsession imaginaire, la folie des sirènes qui s'est emparée du monde il y a bien longtemps ne semble pas près de s'arrêter. Les fans de ces créatures mythologiques réalisent leur passion dans le monde réel en s'essayant à nager, pour de vrai, comme les sirènes.

Publicité

Samedi 24 septembre, c'est en Allemagne que s'est tenue la première compétition de sirènes (et "sirois" comme dirait le grand philosophe Derek Zoolander). Plus de 100 candidats se sont affrontés dans le Meerjungfrauenschwimmen (autrement dit, la nage de sirène). Mais, pour devenir une vraie sirène, des longs cheveux et de jolis reflets ne suffisent pas forcément.

Les fanas de sirènes, âgés de 8 à 48 ans, se sont affrontés à Suhl, une ville du land de Thuringe. D'après le site anglophone The Local , les courses des enfants se jouaient sur une longueur de 50 mètres et celles des adultes sur 100 mètres. Pas facile de nager comme un poisson avec une queue de sirène attachée à la taille.

Les différentes sirènes et sirois, sont venus de toute l'Allemagne. Les représentants de la Bavière, la Thuringe et du Bade-Wurtemberg ont chacun ramené deux médailles à la maison.

Publicité

Lotta Müller, la benjamine de l'équipe de Bavière a remporté l'or chez les 8-9 ans (catégorie la plus représentée). Du côté des adultes, c'est Alexander Sengspiel, lui aussi bavarois qui a remporté la course.

La nage de sirène est devenue un loisir prisé en Allemagne. De plus en plus d'enfants et d'adultes s'y mettent. La popularité de ce sport est telle que des écoles qui lui sont entièrement consacrées viennent d'ouvrir à Berlin et à Munich.

Par Lydia Morrish, publié le 27/09/2016

Copié

Pour vous :