(© Pxhere)

C'est prouvé : les abeilles peuvent comprendre le concept du zéro

Le zéro est pourtant un chiffre aussi abstrait que paradoxal.

(© Pxhere)

Ce n’est pas le premier animal à réussir ce genre de test. Les primates, les dauphins ou encore les perroquets, par exemple, l’ont passé haut la main. Mais l’abeille, elle, possède un cerveau riquiqui d’un millimètre cube. Et malgré ça, elle a "compris" le concept du zéro. C’est pour l’instant le seul insecte connu à avoir accompli cette prouesse.

Publicité

Les résultats de l’étude viennent d’être publiés dans la revue Science et nous sont rapportés par le CNRS (une chercheuse de l’équipe était française). Les abeilles ont d’abord été formées au concept du "plus petit que" et "plus grand que". Pour ce faire, on les a incitées à voler vers des panneaux comportant des formes noires. Lorsqu’elles choisissaient le panneau comportant le moins de formes, elles recevaient une récompense (de l’eau sucrée, miam). Dans le cas contraire, elles étaient sévèrement punies avec une solution amère (beurk).

Une fois les abeilles rodées, les scientifiques ont introduit une affiche sans tache. 80 % des abeilles ont compris que ce vide correspondait à mois que un. Rien n’était gagné, car le chiffre zéro représente à lui seul un merveilleux concept paradoxal et abstrait, en considérant que le néant représente une quantité. Le zéro est donc beaucoup plus (ou moins, c’est selon) qu’un chiffre classique.

Pour quelle raison le cerveau de l’insecte pollinisateur a-t-il développé cette faculté ? Les scientifiques n’ont pas encore la réponse.

Publicité

Par Pierre Schneidermann, publié le 08/06/2018

Copié

Pour vous :