AccueilÉDITO

Ceci n’est pas un Pokémon mais une créature bien réelle

Publié le

par Jeanne Pouget

Si ce "dragon bleu" semble sortir tout droit d’une autre dimension, il a pourtant été aperçu le 12 novembre dernier sur une plage de la Gold Coast, sur la côte Est australienne. Il s’agit en fait d’une limace des mers.

Connue sous le nom scientifique de Glaucus atlanticus, ce gastropode découvert en 1777 par un naturaliste et ethnologue allemand flotte sur les océans aux eaux tempérées et tropicales. Plus fascinante que notre limace locale, cette limace bleue des mers évoque le croisement entre un insecte et une fleur.

Taro Taylor, Wikimedia Commons

Ses bandes bleues et argentées lui servent de camouflage : elles réfléchissent la lumière à la surface de l’eau, la protégeant ainsi des prédateurs sous-marins et des oiseaux. De plus, le mollusque est difficile à repérer de par sa petite taille qui n’excède pas trois centimètres. Ce qui explique ses rares apparitions publiques.

Pour ceux qui souhaiteraient déjà l’adopter, les spécialistes mettent tout de même en garde contre de possibles piqures. Le professeur Kylie Pitt de l’Université Griffith, spécialistes des invertébrés marins, explique au Gold Coast Bulletin : "J’en ai déjà porté entre les mains et je n’ai pas été piqué, mais je ne recommanderais à personne d’essayer, leurs piqures peuvent être douloureuses".

Imtorn, Wikimedia Commons

Le mollusque aux airs inoffensifs est en fait un redoutable prédateur qui se nourrit de méduses très vénéneuses dont il stocke les toxines qui lui servent ensuite de moyen de défense.

Une créature qui subjugue donc tant par son apparence que par son ingéniosité.

Vidéo prise le 12 novembre 2015 par Lucinda Fry sur la plage de Broadbeach (Gold Coast):

À voir aussi sur konbini :