AccueilÉDITO

Pour une émission de Cauet, cette annonce raciste a été mise en ligne

Publié le

par Louis Lepron

Un exemple supplémentaire de racisme ordinaire à l'encontre de la communauté asiatique.

"Wanted #Paris", c'est l'un des groupes privés les plus populaires sur Facebook. On échange des bons plans, on pose des questions, on demande des services, on fait part d'une urgence, comme en lançant un avis de recherche pour une personne qui a disparu.

On y trouve de tout, et cela explique son succès, la page rassemblant aujourd'hui près de 266 000 personnes. Il est même simple d'y rentrer : il suffit que l'un de vos amis en fasse déjà partie pour que votre demande d'intronisation soit validée.

Mais ce mercredi 25 janvier, un message particulièrement nauséabond a fait son apparition dans le groupe. Voilà à quoi ressemblait la demande en question, rapidement prise en capture d'écran par des internautes :

"Hello, je recherche 4-5 personnes d'origine chinoise pour venir fêter le Nouvel An chinois dans l'émission de Cauet demain et faire du karaoké !! Il faudrait que les personnes aient l'accent ou sachent faire l'accent parfaitement !! 🙂"

Le message a rapidement fait le tour de la Toile, suscitant l'indignation, comme en témoigne ce tweet :

Contactée par Libération, la membre du groupe ayant rédigé l'annonce fait bien partie de l'équipe de l'émission de Cauet. Elle remet en cause les accusations de racisme, envisageant les critiques sous l'angle du... premier degré : "Les gens ont juste pris ça au premier degré !"

À lire -> Un candidat sud-coréen confronté au racisme ordinaire sur le plateau de la Nouvelle Star

Et d'ajouter : "Le Nouvel An chinois, [c']est bien de le faire avec des personnes concernées, je suppose, tout simplement !" Le happening a été, finalement, supprimé. En cause, des probables "débordements" qui auraient pu avoir lieu. De l'annonce à sa justification, rien ne va pour un message qui illustre, une fois de plus, le racisme ordinaire à l'égard de la communauté asiatique, quelques mois après le passage de Dukhwan, un Sud-Coréen confronté au racisme lors de son passage dans l'émission de D8 Nouvelle Star.

Ce n'est pas la première fois qu'une émission de Cauet est accusée de racisme. Le 22 juin 2016, pendant la performance de Keen'V sur NRJ, l'animateur avait laissé, hilare, un de ses chroniqueurs, Loris Giuliano, se grimer en femme noire, arborant un déguisement assimilé au blackface.

Le visage peint en noir, une perruque afro, deux ballons pour faire office de poitrine imposante ou encore une robe colorée : tout est fait pour que le moment tourne au malaise et devienne, surtout, particulièrement raciste.

À voir aussi sur konbini :