AccueilÉDITO

Cette carte interactive recense les addictions aux drogues par pays

Publié le

par Inès Bouchareb

Une carte interactive du monde mesure les addictions aux drogues, les morts par overdose et les substances les plus consommées selon les pays. Et la France se porte plutôt bien.

Du nombre de consommateurs au nombre de personnes mortes par overdose, une carte interactive a été créée pour dresser un panorama des addictions à travers le monde. Pour réaliser ces cartes, Recovery Brands, laboratoire de recherche en addictologie, s'est appuyé sur les données de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime.

Sur ces cartes, les drogues sont regroupées en différentes catégories : cannabis, cocaïne, acides, opioïdes (héroïne, opium, et opioïdes à usage pharmaceutique), tranquillisants et sédatifs (benzodiazépines et barbituriques), amphétamines.

L'Iran et l'Écosse, très très addicts

En tête des pays qui consomment le plus de traitements anti-addiction, l'Iran et la Nouvelle-Zélande. 1 à 3% de la population iranienne  – soit 14 192 personnes par million d'habitants – est soigné pour addiction aux opiacées (principalement à l'héroïne) ou aux méthamphétamines. C'est que sa frontière avec l'Afghanistan, premier producteur mondial d'opium, fait de l'Iran une région idéale pour acheminer ces drogues, perpétuer le trafic et permettre cette consommation.

Chez les Kiwis, c'est plutôt le calumet de la paix qui fait des ravages, populaire chez 14,6% des Néo-zélandais. Dans une ambiance bien plus macabre, l'Islande est le pays comptant le plus de morts par overdose, proportionnellement à sa population : 212 décès par million d'habitants.

D'après un autre graphique du même laboratoire de recherches, l'Écosse est le pays souffrant le plus d'addiction à la cocaïne, devançant l'Espagne et les États-Unis. Premiers consommateurs mondiaux d'opioïdes de type héroïne ou à usage pharmaceutique et deuxièmes consommateurs mondiaux de cannabis (après l'Islande) et de stimulants (derrière le Salvador), les autorités américaines ont du mal à mener leur "War on drugs" (guerre déclarée contre les drogues).

2545 personnes traitées en France

De manière assez intéressante, on remarque que la Colombie, plus grand producteur et exportateur de cocaïne mondial, soignerait plus de Colombiens victimes d'une addiction au... cannabis.

En ce qui concerne la France, les chiffres rapportent 2545 personnes traitées pour addiction par million d'habitants, principalement aux opioïdes. Les morts par overdose sont au nombre de 6 par million d'habitants. Des statistiques qui sont bien inférieurs aux autres pays Européens par exemple.

(Source : Recovery Brands)

D'après les chiffres de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime, datant de 2015, l'usage récréatif et pharmaceutique de cannabis serait en essor. La consommation de cocaïne, elle, connaîtrait une diminution. L'usage d'héroïne et d'opium, quant à lui, reste constant. Selon la même étude, 5% des 15-64 ans à travers le monde (soit environ 246 millions de personnes), disent avoir consommé des substances illicites en 2013.

À voir aussi sur konbini :