L'hypocrisie autour du cannabis en France résumée en vidéo

Données à l'appui, la pastille de France 4 Data Gueule revient sur le cannabis en France et l'hypocrisie des lois par rapport à la réalité du terrain.

En France, consommer du cannabis est rigoureusement illégal. Je le sais, vous le savez, ils le savent, tout le monde est au courant. Par ailleurs, est également interdite "toute présentation sous un jour favorable" de ce que la loi appelle les "substances stupéfiantes" – fourre-tout un peu regrettable où on trouve logés à la même enseigne héroïne, cocaïne et cannabis. Dans l'Hexagone, que ce soit pour les activités de production, détention, vente, achat, vente ou bien usage, la peine prévue est la même : d'un à vingt ans de prison.

Mais ce n'est pas tout comme vous l'apprendra la courte vidéo ci-dessous. Constatant la bizarrerie de la politique menée en France contre la fumette, la très bonne pastille de data-journalisme de France 4 Data Gueule revient sur quelques faits amusants – et parfois édifiants – sur la substance illicite la plus consommée dans le monde, "avec 40% des moins de 16 ans [l'ayant] déjà testé" en France.

Publicité

500 millions d'euros par an

Rigoureusement sourcées en description YouTube, les données avancées dans cette vidéo mettent le doigt là où ça fait mal : l'hypocrisie de la législation française en matière de cannabis. Retenons quelques données : en 2011, les "produits dérivés du cannabis" représentaient 80% des saisies de drogue en Europe (herbe, résine ou plants).

Aussi, 500 millions d'euros sont dépensés chaque année dans la répression face au cannabis... avec une efficacité relative puisque près de 20% des moins de 17 ans sont au bord de la dépendance, selon l'OFDT. Tirez-en vos propres conclusions.

Publicité

Par Théo Chapuis, publié le 15/10/2014

Copié

Pour vous :